Les Seahawks veulent éviter un troisième revers de suite

Champions en titre du Super Bowl, les Seahawks... (Photo Elaine Thompson, AP)

Agrandir

Champions en titre du Super Bowl, les Seahawks (3-3) viennent de perdre deux matches de suite pour la première fois en deux ans.

Photo Elaine Thompson, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Reed
Associated Press
CHARLOTTE, Caroline du Nord

Les responsables du calendrier de la NFL semblent avoir une formule qui ramène constamment les Seahawks en Caroline, et cela fait bien l'affaire de Seattle.

À chacune des deux dernières saisons, le groupe du Nord-Ouest a comblé un écart en deuxième demie et les Seahawks ont pu s'imposer à Charlotte.

La troupe de Pete Carroll aura la chance de porter la séquence à trois gains de suite ce dimanche, au Bank of America Stadium.

«Nos deux dernières confrontations ont été très serrées, a dit le quart Russell Wilson au sujet des gains de 16-12 et 12-7, en 2012 et 2013. Nous savons que l'environnement va être hostile et bruyant. Il va falloir être rigoureux sur l'exécution des jeux en fin de match.»

Champions en titre du Super Bowl, les Seahawks (3-3) viennent de perdre deux matches de suite pour la première fois en deux ans.

D'un côté comme de l'autre, des défenses réputées pour être coriaces ont connu des ratés ces derniers temps.

Les Seahawks viennent de s'incliner 30-23 et 28-26, tandis que les Panthers viennent d'allouer 37 et 38 points.

La Caroline (3-3-1) a gagné une seule fois depuis cinq matches, et le club n'est au premier rang de sa section qu'en vertu des piètres fiches des Saints (2-5), des Falcons (2-5) et des Buccaneers (1-6).

«Nous sommes premiers en ce moment, mais ça ne va pas durer longtemps si nous continuons à jouer comme ça», a dit le secondeur Thomas Davis.

Les Seahawks ont perdu à St. Louis dimanche dernier, mais ils considèrent leurs 20 points en deuxième demie comme un signe encourageant. Ils ont réussi un touché à leurs trois dernières montées, toutes d'au moins 80 verges.

L'ailier espacé Doug Baldwin a fourni l'un des meilleurs matches de sa carrière, captant sept passes pour 123 verges, dont la réception payante qui a corsé les choses au score final, avec 3:18 au cadran.

«Nous sommes un peu plus positifs parce que nous croyons avoir fait des progrès en attaque», a t-il résumé.

Il y a quand même du travail à faire en défense.

L'an dernier les Seahawks ont récolté 44 sacs alors que cette saison, leur maigre total de sept à ce point-ci les oriente vers une campagne de moins de 20 sacs.

Chez les Panthers, on voudra avoir un meilleur départ qu'au Lambeau Field le week-end dernier, alors qu'on a dû dégager après trois jeux à chacune des trois premières possessions. Cela a contribué à ce que l'adversaire mène 21-0 au premier quart.

«C'était inacceptable, a dit le quart Cam Newton. C'est mon travail de faire en sorte qu'on avance sur le terrain et que le bateau soit bien mené.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer