Les Blue Jays se moquent des Mets 12-1

Curtis Granderson félicite le lanceur J.A. Happ en... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Curtis Granderson félicite le lanceur J.A. Happ en 5e manche.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jake Seiner
La Presse Canadienne
New York

J.A. Happ a atteint les sentiers à trois reprises et a permis à seulement deux coureurs d'y accéder en sept manches au monticule, aidant les Blue Jays de Toronto à écraser les Mets de New York 12-1, mercredi.

Happ (5-3) a accordé deux coups sûrs et a retiré 10 frappeurs sur des prises. Le lanceur gaucher a également frappé deux coups sûrs et soutiré un but sur balles lors de son premier match de plus d'un coup sûr depuis 2011, avec les Astros de Houston également au Citi Field.

«Ce fut un match agréable, a dit Happ. J'ai bien aimé pouvoir courir un peu sur les sentiers, marquer quelques points et lancer jusqu'à tard dans le match. C'est le genre de match où vous êtes heureux de votre travail.»

Selon STATS, Happ est devenu le premier lanceur de la Ligue américaine depuis Clyde Wright, le 14 septembre 1972, à oeuvrer pendant au moins sept manches et à frapper plus de coups sûrs qu'il en a accordé. La Ligue américaine a adopté le règlement du frappeur de choix l'année suivante.

Happ s'est aussi aidé en glissant pour récupérer à main nue un roulant de Luis Guillorme en cinquième manche.

«Il a brillé lors d'un match disputé dans des conditions difficiles», a souligné le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Les Blue Jays présentaient un dossier de 0-12 face aux Mets à New York, la pire séquence contre la même équipe en matchs interligues, selon l'Elias Sports Bureau.

Brandon Nimmo a cogné un circuit contre Danny Barnes après deux retraits en neuvième manche, permettant aux Mets d'éviter le blanchissage.

Justin Smoak, Teoscar Hernandez et Richard Urena ont frappé un circuit et produit trois points chacun pour les Jays, qui ont réussi 15 coups sûrs.

Les Blue Jays avaient marqué en moyenne 2,8 points à leurs 11 rencontres précédentes, compilant un dossier de 3-8.

«Il y a une chose que nous pouvons faire, et c'est frapper des balles, a dit Gibbons. Oui, nous avions ralenti depuis quelques matchs, mais nous pouvons rebondir n'importe quand.»

Smoak a lancé le bal avec un circuit contre Zack Wheeler (2-3) en première manche.

Le match a été interrompu pendant une quinzaine de minutes en troisième manche pour permettre au personnel d'entretien de râteler la terre battue sur le terrain, alors qu'il tombait une fine pluie.

Wheeler a semblé perdre ses repères pendant cette pause. Hernandez a claqué un circuit de deux points en quatrième, puis Smoak a ajouté un double de deux points en cinquième. Wheeler a été débité de six points en plus de quatre manches au monticule, faisant grimper sa moyenne à 5,92.

«À mes yeux, on dirait que la pluie et le court délai pour entretenir le terrain ont affecté nos joueurs et pas les leurs», a noté le gérant des Mets, Mickey Callaway.

Les Mets n'ont pas gagné deux matchs de suite depuis une séquence de neuf victoires entre le 3 et le 13 avril.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer