• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Springer claque un circuit en 11e et les Astros égalent la Série mondiale 

Springer claque un circuit en 11e et les Astros égalent la Série mondiale

George Springer... (Photo Alex Gallardo, Associated Press)

Agrandir

George Springer

Photo Alex Gallardo, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

La recette fut tellement efficace pour les Dodgers de Los Angeles lors du premier match que les Astros de Houston l'ont empruntée pour le deuxième.

George Springer a cogné une longue balle de deux points en 11e manche et les Astros sont venus de l'arrière pour vaincre les Dodgers 7-6, mercredi soir, à l'occasion du deuxième duel de la Série mondiale.

L'excellente relève des Dodgers et la présence du stoppeur Kenley Jansen n'auront rien changé pour la troupe de A.J. Hinch, qui a inscrit au moins un point lors des huitième, neuvième, 10e et 11e manches pour créer l'égalité 1-1 dans la finale du Baseball majeur. Le troisième affrontement aura lieu vendredi, au Minute Maid Park de Houston.

Après que Cameron Maybin eut frappé un simple aux dépens du releveur des Dodgers Brandon McCarthy en 11e manche, il s'est placé en position de marquer en volant le deuxième coussin. Maybin n'a toutefois pas eu à courir à vive allure pour croiser la plaque, car Springer a claqué un circuit au champ centre-droit pour donner les devants aux Astros pour de bon.

«Ce sont des hauts, des bas et encore des hauts, a exprimé Springer à propos de la partie. Les Dodgers ont frappé de gros circuits en début de match, mais notre équipe est résiliente. Je voulais être patient ce soir et je voulais jouer de la façon qui m'a permis de me rendre ici.»

Lors de la première rencontre, la veille, les Dodgers avaient utilisé la longue balle, dont celle de deux points de Justin Turner, pour l'emporter 3-1. Cette fois, les Astros ont rendu la pareille à leurs adversaires en frappant quatre circuits.

«La balle voyageait bien ce soir et nos joueurs importants se sont levés, a fait valoir Hinch. Je suis simplement heureux que nous ayons obtenu le dernier retrait. C'était un match au cours duquel il était difficile de confirmer la victoire. Des deux côtés. Ce sont deux excellentes équipes qui s'affrontent.»

Les Dodgers s'étaient propulsés en avance 3-1 en vertu des claques de quatre buts de Joc Pederson et de Corey Seager.

Alors que le partant des Astros, Justin Verlander, détenait un match sans point ni coup sûr après quatre manches et deux tiers, Pederson a expédié une balle glissante par-dessus la clôture du champ centre-droit pour niveler le pointage à 1-1. En sixième manche, après un but sur balles à Chris Taylor, Verlander a envoyé une balle rapide au goût de Seager, qui a frappé un circuit de deux points au champ opposé pour donner les devants 3-1 aux Dodgers.

Les visiteurs n'ont toutefois pas baissé les bras. Carlos Correa a commencé la remontée de sa formation en huitième manche, lorsqu'il a cogné un simple à travers le milieu de l'avant-champ contre Jansen. Alex Bregman, qui avait amorcé la manche en frappant un double, a contourné le troisième pour venir marquer.

Jansen, qui a réussi 41 sauvetages cette saison, a rapidement saboté l'avance de 3-2 des siens en neuvième manche. Son troisième lancer de la manche a été solidement fouetté par Marwin Gonzalez, qui a vu la balle atterrir tout juste par-dessus la clôture du champ gauche pour forcer la tenue d'une manche supplémentaire.

«Quel match de baseball incroyable, a affirmé Verlander. Il faut nous donner du crédit d'avoir réussi à nous battre contre la meilleure relève des Majeures. Nous n'abandonnons pas et c'est ce que je disais à mes coéquipiers. Que nous étions ici pour une raison.»

Le concours de circuits s'est poursuivi en 10e manche. Jose Altuve et Correa ont tour à tour frappé une offrande de Josh Fields dans les gradins du champ gauche, mais Yasiel Puig, avec une longue balle, et Enrique Hernandez, grâce à un simple, ont ramené les deux formations à la case départ.

Springer a procuré une avance de 7-5 aux Astros et les Dodgers semblaient dans les câbles, mais après avoir remporté 104 parties cette saison, il en fallait encore un peu plus pour leur passer le K.-O. Après deux retraits, Charlie Culberson a réduit l'écart à un point en étirant les bras, mais Puig a été retiré sur trois prises pour mettre un terme à ce match complètement fou.

«Pendant toute la saison, nous avons su rebondir après une bonne victoire ou après une défaite difficile. Mes joueurs ont tout donné pour gagner ce soir, a déclaré le gérant des Dodgers, Dave Roberts. Nous allons voyager demain et nous serons prêts pour disputer les matchs à Houston.»




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer