Les vieux amis Baez et Lindor vivront leur rêve ensemble

En s'illustrant en séries avec leur jeu exceptionnel... (Photos USA Today et PC)

Agrandir

En s'illustrant en séries avec leur jeu exceptionnel et leur calme impressionnant, Javier Baez, des Cubs de Chicago, et Francisco Lindor, des Indians de Cleveland, incarnent le talent qui émane de Porto Rico.

Photos USA Today et PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Eric Nunez
Associated Press
Cleveland

Environ quatre mois avant le repêchage de 2011, plus d'une centaine de recruteurs ont fait la route jusqu'au complexe de baseball d'une académie privée située à l'ouest d'Orlando. Ils étaient là pour épier deux jeunes nés à Porto Rico qui allaient devenir les joueurs d'arrêt-court les plus convoités de l'encan.

À 12 ans et avec une connaissance minimale de l'anglais, Javier Baez et Francisco Lindor ont quitté l'île pour déménager en Floride. Ils excellaient avec un jeu spectaculaire, Baez pour une équipe de Jacksonville, et Lindor pour l'Académie Montverde, qui accueillait ce match tant attendu.

«C'était comme une petite Série mondiale, a expliqué Baez en se rappelant du match que son équipe avait remporté. C'était une soirée spéciale. Il y avait tellement de dépisteurs, tellement d'attention.»

Cinq ans plus tard, Baez et Lindor s'affronteront à nouveau en Série mondiale, dès mardi soir.

Baez évolue au deuxième but avec les Cubs de Chicago. Lindor joue à l'arrêt-court pour les Indians de Cleveland. En s'illustrant en séries avec leur jeu exceptionnel et leur calme impressionnant, Baez et Lindor incarnent le talent qui émane de Porto Rico.

Au repêchage de 2011, les Indians ont sélectionné Lindor au huitième échelon et les Cubs ont jeté leur dévolu sur Baez avec le choix suivant. On peut aussi inclure Carlos Correa, le joueur d'arrêt-court des Astros de Houston qui est devenu le premier Portoricain à être sélectionné au tout premier rang en 2012.

«Nous avons passé beaucoup de temps avec les deux, a déclaré le directeur du recrutement des Indians, Brad Grant. Javy était un très bon joueur aussi. Nous hésitions entre les deux. Nos recruteurs ont fait du très bon travail en apprenant à les connaître. À la fin, ce qui a fait la différence, c'était que Francisco était capable de jouer à l'arrêt-court et qu'il pouvait frapper des deux côtés du marbre.»

Lindor, 22 ans, a réfléchi lundi à propos des chemins similaires qu'il a partagés avec Baez depuis leur enfance à Porto Rico.

«Nous avons suivi la même voie vers les majeures. Il a quitté sa famille et j'ai fait la même chose de mon côté, en quête d'un avenir brillant, a déclaré Lindor. Nous sommes deux joueurs d'arrêt-court, repêchés huitième et neuvième, qui jouent en Série mondiale et qui continuent d'apprendre. C'est incroyable. C'est une bénédiction. Je suis tellement fier pour Porto Rico.»

Leurs deux familles ont déménagé aux États-Unis pour leur permettre de polir leur talent, surmontant les obstacles tout au long du parcours.

Dans le cas de Baez, ses parents voulaient aussi que sa soeur Noely obtienne de meilleurs traitements pour une anomalie congénitale dont elle était atteinte. Noely est décédée à l'âge de 21 ans au mois d'avril 2015. Baez avait 12 ans lorsque son père, Angel Luis, est mort accidentellement.

«C'est irréel que je l'affronte, a lancé Baez. Nos familles sont très proches. Sa famille a passé l'Action de grâce avec nous, il y a deux ans. En tant que joueur, c'est comme si nous étions pareils. Nous jouons pour avoir du plaisir et nous réussissons des jeux spectaculaires sur le terrain.

Baez a été élu joueur par excellence de la série de championnat de la Ligue nationale en compagnie de Jon Lester. Samedi, peu après qu'il eut aidé les Cubs à atteindre leur première Série mondiale depuis 1945, Baez a échangé avec Lindor.

«Est-ce que c'est un rêve?, a écrit Lindor. Je pense que oui. Je ne me suis pas réveillé et je ne veux pas me réveiller. Je vis un rêve. Continuons dans cette voie!»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer