Les Blue Jays se tournent vers Aaron Sanchez pour le 3e match

Le droitier des Blue Jays Aaron Sanchez obtiendra... (Photo Nick Turchiaro, USA TODAY)

Agrandir

Le droitier des Blue Jays Aaron Sanchez obtiendra le départ lors du troisième match, dimanche, au Rogers Centre.

Photo Nick Turchiaro, USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gregory Strong
La Presse Canadienne
TORONTO

Les Blue Jays de Toronto ont deux chances d'éliminer les Rangers du Texas à domicile.

Tout ce que ça prend, c'est une victoire pour accéder à la série de championnat de l'Américaine et pour obtenir un peu de repos bien nécessaire.

Le droitier des Blue Jays Aaron Sanchez obtiendra le départ lors du troisième match, dimanche, au Rogers Centre. Les Jays ne sont pas épargnés dans cette série et un balayage serait évidemment le bienvenu.

Le gaucher Francisco Liriano, qui souffre d'une commotion cérébrale, a été remplacé par Danny Barnes dans la formation et la situation du joueur d'avant-champ Devon Travis (genou) sera évaluée quotidiennement. Plusieurs autres joueurs souffrent également de blessures mineures.

Ce ne sera donc pas facile d'éliminer la meilleure équipe de l'Américaine. Les Rangers ont gagné 95 matchs en saison régulière et voudront envoyer un message.

«Cette série est loin d'être terminée, a déclaré le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Nous devons encore jouer du bon baseball. Ils ont la meilleure fiche dans l'Américaine pour une raison. Ce n'est pas une question de chance.»

Les Rangers ont remporté le titre de la section ouest par neuf matchs sur les Mariners de Seattle, mais n'ont rien fait qui vaille lors des deux premiers matchs de la série au Global Life Park. Les Blue Jays ont connu des difficultés au mois de septembre, mais ils ont gagné leurs cinq affrontements en octobre.

Les Blue Jays ont signé deux gains à Boston la fin de semaine dernière pour s'assurer de l'avantage du terrain lors du match de bris d'égalité face aux Orioles de Baltimore. Les Jays ont eu le dessus 15-4 face aux Rangers dans cette série et seront de retour à la maison avec le vent dans les voiles.

«C'est pourquoi on travaille si fort: pour des moments comme ceux-là, des occasions comme ça, a commenté Sanchez. Je ne pourrais pas être mieux préparé pour tenter de mettre fin à cette série.»

Les Rangers n'ont jamais gagné une série après avoir perdu les deux premiers matchs. Les Blue Jays ont démontré qu'il était possible de le faire l'an dernier lorsqu'ils ont joué le tour aux Rangers après avoir encaissé deux revers à Toronto en début de série.

«Peut-être que je devrais appeler John (Gibbons) pour lui demander conseil, a lancé le gérant des Rangers, Jeff Banister. Les rôles sont inversés. Je sais qu'il croit en son club. J'ai confiance en mon équipe aussi.»

Les Blue Jays s'étaient ensuite inclinés en série de championnat face aux Royals de Kansas City. Cette étape du parcours éliminatoire ne s'amorcera pas avant vendredi.

Si un quatrième match est nécessaire, il sera disputé lundi au Rogers Centre. La série pourrait retourner au Texas, mercredi, si un match ultime doit être joué.

Les Blue Jays souhaitent que Sanchez (15-2) connaisse un bon départ, lui qui a mené la Ligue américaine avec une moyenne de points mérités de 3,00. La relève des Blue Jays a été très utilisée dans les dernières semaines et doit négocier avec les blessures à Liriano et à Joaquin Benoit (mollet).

De plus, le spécialiste des fins de match Roberto Osuna est incommodé par des douleurs à l'épaule, même s'il a signé un sauvetage de cinq retraits vendredi.

Les Rangers, eux, se tourneront vers Colby Lewis (6-5, 3,71 MPM) pour tenter de prolonger leur saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer