Blue Jays: Colabello suspendu 80 matchs pour dopage

Un test a révélé la présence dans son... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Un test a révélé la présence dans son système du même stéroïde anabolisant qui a causé la sanction imposée au lanceur Daniel Stumpf des Phillies, la semaine dernière.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le premier but Chris Colabello, des Blue Jays de Toronto, a été suspendu pour 80 matches pour avoir enfreint la politique antidopage du baseball majeur.

Il a échoué un test concernant le même stéroïde anabolisant qui a causé la sanction imposée au lanceur Daniel Stumpf des Phillies, la semaine dernière.

Colabello a réagi à sa suspension par voie de communiqué.

«Le 13 mars, j'ai reçu un des appels les plus terrifiants et certainement l'un des plus surprenants de ma vie, écrit-il. L'Association des joueurs m'apprenait qu'une substance interdite a été trouvée dans mon urine. Depuis ce temps, je passe tout mon temps à me demander pourquoi et comment est-ce possible?

«Tout ce que je sais, c'est que jamais je ne compromettrais l'intégrité du baseball. J'aime trop ce sport et je le prends trop à coeur pour ça. Je suis plus attristé pour l'impact que ça aura sur mes coéquipiers, sur l'organisation et sur les partisans des Blue Jays de Toronto.

«J'espère qu'avant de me juger on pourra considérer l'homme que je suis et tout ce que j'ai fait pour en arriver à où j'en étais dans ma carrière.»

La substance en question, de la déhydrochlorméthyltestostérone, se vend sous le nom de Turinabol.

«Il s'agit bien évidemment d'une situation malencontreuse, a dit par communiqué le directeur général des Blue Jays, Ross Atkins. Nous croyons en Chris en tant qu'individu et en tant que joueur. Nous soutenons aussi pleinement la politique antidopage du baseball majeur.

«Chris a surmonté beaucoup de choses dans sa carrière et il a joué un rôle important avec nous. Nous sommes assurément déçus, mais nous avons confiance de le voir revenir en forme. Nous croyons aussi qu'il aura pris les moyens pour que ça n'arrive plus.»

Colabello a relativement peu joué cette saison. En 10 matches, il affichait une moyenne minuscule de ,069 (deux en 29). Il a produit un seul point.

La suspension lui coûtera 227 891 $ de son salaire de 521 126 $.

Il est le sixième joueur trouvé fautif cette année, en lien au programme antidopage. Jenrry Mejia des Mets a été banni de façon permanente pour une troisième offense, tandis qu'Abraham Almonte (Indians), Juan Duran (Reds), Taylor Teagarden (joueur autonome) et Stumpf ont tous été suspendus pour 80 matches.

Colabello a montré de bons chiffres l'an dernier, notamment sa moyenne au bâton de ,321, en 101 matches avec Toronto. L'athlète de 32 ans a fourni 15 longues balles et 54 points produits.

«J'aime beaucoup ce gars-là, a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons, ajoutant que Colabello est vraiment très apprécié par les autres joueurs. Il a confronté l'adversité pendant toute sa vie. Il va faire face à ça aussi (la suspension).»

Les Blue Jays amorcent vendredi une série de trois matches face aux Athletics d'Oakland, au Rogers Centre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer