• Accueil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Pour Manfred, pas d'expansion avant une nouvelle convention collective 

Pour Manfred, pas d'expansion avant une nouvelle convention collective

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred.... (AP, Steve Mitchell)

Agrandir

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred.

AP, Steve Mitchell

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Janie McCauley
Associated Press
Phénix

Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, admet que l'idée d'une expansion demeure intrigante, mais qu'il serait impossible pour lui d'aller de l'avant sans un nouveau contrat de travail.

Manfred prévoit que les discussions préliminaires pour une nouvelle convention collective en compagnie du directeur exécutif de l'Association des joueurs du Baseball majeur (MLBPA), Tony Clark, pendant les camps d'entraînement.

La convention collective vient à échéance le 1er décembre prochain.

«D'avoir un nombre pair d'équipes dans chaque ligue serait une bonne chose, a-t-il dit au sujet de la possibilité d'ajouter un club dans l'Américaine et la Nationale. Mais ce ne sera pas pour maintenant. Ce n'est pas un sujet que nous allons considérer avant d'avoir une nouvelle convention collective en place.»

Manfred a par le passé évoqué la possibilité pour le Baseball majeur de procéder à une expansion dans un avenir plus ou moins rapproché, citant notamment Montréal et Mexico comme des villes pouvant accueillir un club avec les installations nécessaires.

Quant aux Athletics d'Oakland, Manfred souhaiterait que l'équipe se trouve un domicile adéquat dans la région d'Oakland. Il laisse toutefois à l'équipe le soin de trouver le meilleur site possible.

«J'aimerais que les A's trouvent une solution dans le marché d'Oakland, a-t-il noté. C'est un dossier local. Je suis persuadé que l'équipe va faire une analyse poussée et prendre une bonne décision sur le site qu'elle croit être le meilleur.»

Europe, Porto Rico et Cuba

Manfred a aussi indiqué que des discussions ont cours afin de présenter un match de saison régulière en Europe, bien qu'il doive possiblement être présenté à une heure non traditionnelle dans l'horaire en raison de considérations météorologiques. Des matchs de saison régulière à Porto Rico sont également envisagés, tandis que le Baseball majeur tente toujours d'organiser un match préparatoire impliquant les Rays de Tampa Bay à Cuba en mars prochain.

«Nous sommes intéressés à jouer en Europe, à Londres en particulier», a admis Manfred.

Manfred a touché à de nombreux sujets au cours de cette rencontre, notamment sur les trois cas de violence domestique sur lesquels il devra se pencher.

Le commissaire a indiqué avoir «fait des progrès» dans deux des trois dossiers et qu'il devrait rendre ses décisions dans quelques jours.

«J'étudie attentivement ces dossiers pour les joueurs, évidemment, mais plus important encore, pour les faits. J'ai aussi conscience que ce seront les premières décisions en la matière. C'est important de rendre la bonne décision. (...) Nous sommes prêts d'une annonce dans deux des trois dossiers.»

Manfred n'a pas voulu spécifier de quels cas il s'agit. Le Baseball majeur a ouvert des enquêtes sur le releveur des Yankees de New York Aroldis Chapman, sur l'arrêt-court des Rockies du Colorado Jose Reyes, ainsi que sur le voltigeur des Dodgers de Los Angeles Yasiel Puig.

Chapman est sous enquête pour un incident impliquant sa conjointe et au cours duquel il aurait brandi une arme à feu à sa résidence de Floride. Les procureurs n'ont pas déposé d'accusation dans ce dossier. Chapman a déjà indiqué qu'il porterait toute suspension en appel.

Reyes aurait agressé sa conjointe dans un hôtel d'Hawaii en octobre. Son procès doit s'ouvrir le 4 avril.

Puig aurait quant à lui été impliqué dans un argument avec sa soeur dans un bar de Miami, le 25 novembre. Puig et un portier de l'endroit en seraient venus aux coups après qu'on eut demandé à Puig de quitter. Le voltigeur en a été quitte pour un oeil tuméfié et quelques éraflures.

Manfred a également noté que les joueurs évoluant dans des villes ayant interdit tous les produits du tabac, notamment le tabac à chiquer, dans les stades et autres amphithéâtres sportifs - comme San Francisco et Boston - doivent se soumettre aux nouvelles lois.

«Les joueurs des Majeures sont des citoyens aux yeux de la loi, a rappelé Manfred. Les municipalités adoptent des lois et nous nous attendons à ce que nos joueurs les observent.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer