Des pas de géant pour les Astros, les Twins et les Cubs

L'as des Astros Dallas Keuchel est à égalité... (Photo Pat Sullivan, AP)

Agrandir

L'as des Astros Dallas Keuchel est à égalité au sommet de l'Américaine avec 11 gains, et sa moyenne de 2,23 est la deuxième meilleure de la ligue.

Photo Pat Sullivan, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Tremblay
La Presse Canadienne
Montréal

Avec le baseball majeur à mi-chemin de sa saison, trois clubs se démarquent plus que les autres par leur rendement à ce point-ci, par comparaison à leurs fiches en 2014.

Ce sont les Astros de Houston, les Twins du Minnesota et les Cubs de Chicago, qui ont tous fait des pas de géant.

Les Astros entamaient la journée de dimanche au sommet de leur section, forts d'un dossier de 49-41. La saison dernière, ils ont conclu l'année avec seulement 70 victoires.

Leur as Dallas Keuchel est à égalité au sommet de l'Américaine avec 11 gains, et sa moyenne de 2,23 est la deuxième meilleure de la ligue.

Quant à l'attaque, elle est la quatrième plus productive des majeures pour les points marqués, en plus de mener pour les longues balles.

Les Twins (48-40) sont au plus fort de la lutte dans leur division, eux qui ont offert la même fiche que Houston en 2014.

Leur stoppeur Glen Perkins domine l'Américaine avec 28 sauvetages, et la formation excelle avec un rendement de 30-16 au Target Field.

Guidés par leur nouveau gérant Joe Maddon, les Cubs sont au coeur de la course pour les places additionnelles en matches d'après-saison, ayant un dossier de 46-40; l'an dernier, ils ont eu un dossier de 73-89. Leur moyenne globale de 3,34 les place cinquièmes dans le baseball majeur.

Notons aussi les progrès des Diamondbacks de l'Arizona: après une saison de misère de 64-98, l'an dernier, ils ont déjà signé 42 victoires.

Leur premier but Paul Goldschmidt connaît une brillante campagne: avant les matches de dimanche, il se trouvait à égalité au sommet de la Nationale pour la moyenne au bâton et les points produits (,341 et 69).

Les Blue Jays de Toronto amorçaient la journée de dimanche à ,500 (45-45), ce qui est assez similaire à leur tenue à la pause des étoiles de l'an dernier (49-47).

Au niveau de l'assistance, le club torontois se place au 20e rang sur 30 équipes, avec une moyenne de 28 006 personnes au Rogers Centre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer