Les Yankees et les Astros ont causé la surprise en avril

Les Astros de Houston trônent au sommet de... (Photo Troy Taormina, USA Today)

Agrandir

Les Astros de Houston trônent au sommet de la section Ouest de l'Américaine avec une fiche de 18-8.

Photo Troy Taormina, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne

Les Yankees de New York au sommet dans l'Est? Les Astros de Houston pratiquement imbattables? Dee Gordon qui frappe pour ,433? À n'en pas douter, avril a apporté son lot de surprises et quelques confirmations dans le Baseball majeur.

Les Astros viennent de voir une série de 10 victoires prendre fin lundi, mais ils trônent tout de même au sommet de la section Ouest de l'Américaine avec une fiche de 18-8 avant les matchs de mardi, avec une priorité de sept matchs devant les Angels de Los Angeles.

L'équipe n'a pas connu de saison victorieuse depuis 2008 (alors qu'elle évoluait toujours dans la Nationale) et, au cours des six dernières campagnes, elle a perdu 590 matchs, dont trois saisons d'affilée de plus de 100 défaites.

Le mois d'avril que viennent de connaître Jose Altuve, qui mène l'Américaine avec 40 coups sûrs, et Dallas Keuchel, lanceur du mois dans l'Américaine avec une fiche de 3-0 et une moyenne de 0,80, laisse présager que l'équipe sera encore dans la course à la fin mai, fait rare au cours des dernières années.

De voir les vieillissants Yankees dominer la section Est de l'Américaine avec une fiche de 16-10 est aussi très surprenant. Alors que les experts voyaient les Blue Jays de Toronto (13-14) et les Red Sox de Boston (12-14) lutter pour le premier rang, ces deux clubs occupent plutôt les deux dernières places de la section. Les New-Yorkais viennent au troisième rang de l'Américaine pour les points mérités (3,17), en plus d'occuper le troisième rang pour les circuits (33) et le cinquième pour les points marqués (125).

Ce sont les Blue Jays qui viennent au premier rang pour les points marqués (147) dans l'Américaine, mais leur moyenne de points mérités de 4,97 - seuls les Red Sox font pire à 5,04 - explique en grande partie leur début de saison en-deça des attentes.

Dans la Nationale, les Mets de New York représentent une belle surprise. Même s'ils connaissent un petit passage à vide présentement, ils occupent le premier rang dans l'Est (16-10), grâce notamment à une série de 11 victoires à domicile pour lancer leur saison au Citi Field.

Matt Harvey, qui a raté toute la dernière campagne après avoir subi une reconstruction ligamentaire du coude droit, impressionne avec cinq victoires en autant de décisions et une m.p.m. de 2,41.

Pas de surprise dans la Centrale toutefois: les Cardinals de St. Louis, réguliers comme l'horloge, connaissent une séquence de sept victoires qui a porté leur fiche à 19-6. Ils ont déjà une confortable avance de 5,5 matchs sur leurs plus proches poursuivants, les Cubs de Chicago, deuxièmes à 13-11.

Il faudra surveiller si l'absence d'Adam Wainwright, perdu pour la saison à la suite d'une rupture du tendon d'Achille, les plombera, ce qui ne semble pas être le cas pour l'instant.

Sur le plan individuel, difficile de passer sous silence le début de saison de Gordon, des Marlins de Miami.

Le deuxième-but frappe pour ,433/,460/,500 jusqu'ici et ses 45 coups sûrs (en 104 présences) dominent le Baseball majeur. Un seul autre joueur - Adam Jones, des Orioles de Baltimore - a maintenu une moyenne supérieure à ,400 (,402) depuis le début de la campagne. Sauront-ils maintenir ce rythme? Le dernier à avoir réussi l'exploit est Ted Williams, en 1941.

Au monticule, «King» Felix Hernandez est fidèle à sa réputation, lui qui a remporté ses cinq décisions jusqu'ici, en plus d'afficher une excellente m.p.m. de 1,73. En relève, trois spécialistes de fins de match - Jeurys Familia (Mets), Andrew Miller (Yankees) et Joakim Soria (Tigers de Detroit) - sont parfaits avec 10 sauvetages en autant d'occasions.

Quelques recrues ont aussi retenu l'attention, outre Alex Guerrero, des Dodgers de Los Angeles, et Devon Travis, des Blue Jays, les meilleurs en avril.

Joc Pederson, coéquipier de Guerrero, est l'un de ceux-là. Le voltigeur vient au troisième rang de la Nationale avec six circuits et une moyenne de puissance de ,622.

Peut-être le joueur le plus attendu du Baseball majeur cette saison, le troisième-but des Cubs Kris Bryant en est un autre qui n'a pas déçu jusqu'ici. S'il n'a toujours pas frappé de circuit en 16 matchs, il a maintenu des moyennes de ,291/,458/,382 grâce à ses 16 coups sûrs, dont cinq doubles, et ses 16 buts sur balles. Il a produit 11 points et marqué neuf fois jusqu'ici. Joe Maddon et les Cubs souhaitent sûrement que le reste du club réponde autant que lui aux attentes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer