Marlins: Giancarlo Stanton a signé un contrat record

Le voltigeur Giancarlo Stanton a signé son contrat... (Photo Steve Mitchell, USA Today Sports)

Agrandir

Le voltigeur Giancarlo Stanton a signé son contrat de 325 millions flanqué du propriétaire des Marlins de Miami, Jeffrey Loria, mercredi.

Photo Steve Mitchell, USA Today Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steven Wine
Associated Press
Miami

Giancarlo Stanton se trouvait sur le terrain des Marlins de Miami mercredi et regardait une mer de sièges vides, conscient que cette image est celle qu'il a fréquemment vue lors des matchs de son équipe.

Il venait tout juste de parapher un pacte record de 13 ans, évalué à 325 millions $, et a admis qu'il n'était pas certain s'il devait accepter l'entente qui lui avait été proposée.

«Il n'existait pas de réponse sûre à 100 pour cent, a déclaré Stanton. Mais la décision est prise. Et une fois que vous prenez une décision, vous y allez sans détour.»

Le puissant cogneur a touché le gros lot, signant le plus lucratif contrat pour un athlète américain, et le plus long jamais consenti dans l'histoire du baseball. Stanton a accepté la proposition après que le propriétaire Jeffrey Loria, un homme généralement soucieux lorsqu'il est question de dépenses monétaires, eut promis de bâtir une équipe qui aspirera aux grands honneurs et qui permettra de transformer Miami en véritable ville de baseball.

Stanton et les citoyens du sud de la Floride ont déjà entendu ce boniment.

«Vous ne pouvez pas continuellement dire, «Nous allons gagner cette année. Nous allons y arriver cette année, a déclaré Stanton. J'en ai marre d'entendre cela. Tout le monde en a marre d'entendre cela. Il faut agir.»

Lors d'une conférence de presse, Loria a déclaré que l'entente conclue avec Stanton fait partie d'un plan à long terme mis en marche lorsque les Marlins ont effectué leur plus récente vente de feu, il y a deux ans.

«Notre objectif était de repartir à neuf, a expliqué le controversé propriétaire. Ce n'était pas populaire, mais nous devions agir de la sorte. Nous voulions créer un système à long terme, autour duquel de jeunes joueurs bâtiraient toute leur carrière avec nous.»

Selon le directeur général Dan Jennings, l'équipe a l'intention d'offrir des contrats de longue durée, pendant l'entre-saison, à plusieurs autres jeunes joueurs, incluant le lanceur droitier Jose Fernandez, le voltigeur de centre Marcell Ozuna, le joueur de champ gauche Christian Yelich et l'arrêt-court Adeiny Hechavarria.

De tels contrats deviendront possibles à cause de la structure de celui consenti à Stanton. Il a accepté un pacte où les plus imposantes sommes d'argent lui seront versées pendant les dernières années de l'entente, et ne recevra que 6,5 millions $ en 2015, le même montant qu'il a touché en 2014. Mais en 2023, Stanton encaissera 32 millions$.

Selon le président des Marlins, David Samson, l'entente n'aurait pas été possible sans une telle structure. Il a déclaré que les Marlins s'attendaient à de meilleures foules et à un contrat de télédiffusion plus généreux, rendant le contrat de Stanton abordable.

Loria veut être dans l'entourage de l'équipe pour assister au revirement des Marlins. Sa popularité auprès des amateurs a chuté au cours des récentes années, mais il n'a aucunement l'intention de vendre son équipe, a assuré Samson.

Stanton est devenu le premier baseballeur à signer un contrat supérieur à 300 millions $, 14 ans après que Alex Rodriguez soit devenu le premier joueur de 200 millions $, en 2000. Deux ans plus tôt, le lanceur Kevin Brown avait permis au baseball d'entrer dans l'ère des joueurs de 100 millions $.

Le puissant cogneur âgé de 25 ans a paru surpris lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il n'était pas gêné devant une telle somme d'argent.

«Moi, gêné? Pas vraiment. Je sais que les attentes seront élevées, auxquelles je dois répondre et auxquelles je suis prêt à répondre. Ce n'est pas comme un billet de loterie. Il s'agit du début d'une nouvelle tâche, d'une nouvelle besogne. Les responsabilités sont imposantes, et je suis prêt à les affronter», a ajouté Stanton, qui ne montrait plus aucune trace au visage après avoir été atteint par un violent lancer lors d'un match en septembre, et qui a mis fin prématurément à sa saison.

Il ne s'est pas élancé depuis ce jour, mais il a fait savoir qu'il retournerait dans une cage des frappeurs à la mi-décembre, dans sa Californie natale.

Malgré les 154 circuits de Stanton, les Marlins ont affiché des fiches perdantes lors de chacune des cinq dernières saisons, incluant trois dernières places consécutives. 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer