Jeux de 2026: Stockholm songe à se lancer dans la course

Stockholm songe à poser sa candidature à l'obtention des Jeux olympiques... (Photo Jae Hong, archives AP)

Agrandir

Photo Jae Hong, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jan M. Olsen
Associated Press
Copenhague

Stockholm songe à poser sa candidature à l'obtention des Jeux olympiques d'hiver de 2026 avec un dossier qui serait basé sur sa candidature avortée en vue des Jeux d'hiver de 2022.

Le porte-parole du Comité olympique suédois, Björn Folin, a déclaré jeudi que qu'il n'y avait pas encore de plan concret, mais que le dossier a été discuté lors de la réunion annuelle du comité, plus tôt cette semaine.

Folin a précisé que le comité prévoit mettre sur pied un groupe de travaill à l'automne qui sera chargé de réviser le concept rejeté de 2022 afin de voir «ce qui pourrait être réutilisé».

«Il semble que l'intérêt des politiciens soit plus important qu'il ne l'était avant, a déclaré Folin à l'Associated Press. Nous avons tout ce qu'il faut: les infrastructures, les sites de compétitions, les transports, tout. Il faudrait ajouter très peu.»

Stockholm s'est retirée de la course à l'obtention des JO 2022 l'an dernier après que les politiciens suédois eurent refusé de lui accorder l'appui financier nécessaire. Ces politiciens étaient inquiets des coûts, des retombées environnementales et de l'utilisation des sites après les Jeux.

Le retrait de Stockholm avait été le premier d'une série de quatre. Oslo, Cracovie et Lviv, en Ukraine, se sont également retirées, ne laissant que Pékin et Almaty, au Kazakhstan, comme candidates. Le Comité international olympique arrêtera son choix le 31 juillet prochain.

Dans le document de candidature de Stockholm 2022, l'un des éléments les plus coûteux était la surélévation d'une piste de ski alpin afin qu'elle rencontre les critères pour le slalom. La plupart des épreuves de ski alpin auraient lieu à Are, dans le nord-est de la Suède, à plus de 600 km de la capitale.

La Suède a d'ailleurs indiqué après son retrait qu'elle n'aurait pas eu à le faire si elle avait été au courant des changements que désirait apporter le CIO au processus de mise en candidature. En décembre, le CIO a approuvé une procédure revampée afin de rendre les Jeux moins onéreux, l'Agenda 2020.

«Nous disposons de beaucoup de temps car cette candidature - si nous en posons une - n'a pas à être présentée immédiatement», a ajouté Folin.

La ville hôtesse des Jeux d'hiver de 2026 sera choisie en 2019, mais les candidatures devront être présentées au CIO en 2017.

Stockholm a accueilli les Jeux d'été de 1912, mais n'a jamais présenté les Jeux d'hiver. Östersund, Falun et Göteborg ont toutes trois vu leur candidature rejetée dans le passé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer