Dopage: Maria Savinova perd sa médaille d'or des JO de Londres

La Russe Maria Savinova avait remporté le 800 mètres... (Photo Eddie Keogh, archives Reuters)

Agrandir

La Russe Maria Savinova avait remporté le 800 mètres aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Photo Eddie Keogh, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lausanne, Suisse

La Russe Maria Savinova a été privée de sa médaille d'or des Jeux de Londres en 2012 après avoir été reconnue coupable de dopage, vendredi, ce qui signifie que Caster Semenya devrait devenir une double championne olympique.

Savinova, qui avait gagné le 800 m aux Jeux de Londres devant Semenya, avait aussi été suspendue pour quatre ans par le Tribunal arbitral du Sport (TAS).

Le TAS a mentionné que l'athlète de 31 ans avait été «reconnue coupable d'avoir utilisé des substances dopantes» entre juillet 2010 et août 2013.

En 2014, Savinova a été épinglée à l'aide d'une caméra cachée par la délatrice russe Yulia Stepanova, alors qu'elle admettait s'être injecté de la testostérone et de l'oxandrolone, un stéroïde léger. La séquence vidéo fut l'étincelle qui a permis à l'Agence mondiale antidopage de lancer une enquête en Russie, et qui a mené à la réanalyse des échantillons sanguins de Savinova.

Savinova ne court plus depuis 2013. Elle tentait d'orchestrer un retour à la compétition lorsqu'elle a été coincée par Stepanova, puis suspendue pendant l'enquête.

Si le Comité international olympique décide de redistribuer les médailles de la finale du 800 m en 2012, Semenya ajoutera une médaille d'or à celle qu'elle a obtenue l'an dernier aux Jeux de Rio de Janeiro.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer