Mondial de triathlon: préparation concluante pour Amélie Kretz

L'athlète de Blainville est restée parmi les meneuses... (Photo d'archives Delly Carr, fournie par ITU)

Agrandir

L'athlète de Blainville est restée parmi les meneuses durant les trois séquences de l'épreuve.

Photo d'archives Delly Carr, fournie par ITU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandra Piché
Sportcom
Montréal

La Québécoise Amélie Kretz a pris le sixième rang de la Coupe du monde de triathlon de New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, samedi. Celle qui se rendait en Océanie principalement pour s'entraîner en vue des prochaines étapes des Séries mondiales comptant pour la qualification olympique a démontré qu'elle était en forme.

L'athlète de Blainville est restée parmi les meneuses durant les trois séquences de l'épreuve. Elle a parcouru les 750 mètres de natation, 20 kilomètres de vélo et 5 kilomètres de course à pied en 59 min 42 s.

« J'ai eu un bon départ en natation. J'étais en avant dès le début et je suis restée confortable dans les pieds des meneuses. J'ai eu une bonne transition rapide et je me suis positionnée en avant du peloton en vélo. Ensuite, ç'a bien travaillé. Il y a eu des filles qui ont attaqué, mais j'étais toujours à l'avant pour bien couvrir les attaques », a expliqué l'athlète qui était fatiguée de son camp d'entraînement.

« En course à pied, j'ai donné tout ce que j'avais, a-t-elle ajouté. Nous avons eu de bons entraînements ici et nous n'avons pas eu beaucoup de temps de repos. J'avais les jambes lourdes, mais j'ai donné tout ce que j'avais aujourd'hui et je suis contente de mon résultat. Le but était vraiment de me préparer pour les prochaines courses et de voir ce que j'avais dans les jambes en étant fatiguée. »

L'Américaine Gwen Jorgensen a été la première à franchir l'arrivée avec un temps de 58 min 51 s. La Néo-Zélandaise Andrea Hewitt est montée sur la deuxième marche du podium devant ses partisans, stoppant le chrono 22 secondes après la gagnante. Kirsten Kasper, aussi des États-Unis, a complété le podium (+29 secondes).

Aussi en action, Sara-Anne Brault, de Québec, s'est classée 21e avec 2 minutes de retard sur la meneuse.

Les prochaines semaines seront importantes pour les deux Québécoises qui tentent de se tailler une place dans l'avion pour Rio. Afin de se qualifier pour les Jeux olympiques, elles devront se classer parmi le top-8 lors des deux prochaines épreuves des Séries mondiales. La prochaine compétition fatidique arrive rapidement. Elle aura lieu vendredi prochain, à Gold Coast, en Australie.

« Avec un top-8, je me mettrais en bonne position pour les Jeux, a indiqué Kretz. C'est sûr que le niveau va être plus élevé, mais il y avait beaucoup d'athlètes qui utilisaient la Coupe du monde comme préparation, dont Gwen, la championne du monde en titre et ma partenaire d'entraînement. Le niveau va augmenter d'un cran pour tout le monde et nous serons moins fatiguées. »

Chez les hommes, Xavier Grenier-Talavera, de Vaudreuil-Dorion, a terminé 22e avec un temps total de 54 min 11 s. Richard Murray, de l'Afrique du Sud, est monté sur la plus haute marche pour la sixième fois de suite, arrêtant le chrono à 53 min 08 s. Avec 19 secondes de retard, le Danois Andreas Schilling s'est emparé de la deuxième place, 4 secondes devant Rostyslav Pevtsov, de l'Azerbaijan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer