• Accueil > 
  • Sports 
  • > Triathlon: la retraite pour Brault, Sweetland et Yorke 

Triathlon: la retraite pour Brault, Sweetland et Yorke

Sarah-Anne Brault... (PHOTO ADREES LATIF, archives REUTERS)

Agrandir

Sarah-Anne Brault

PHOTO ADREES LATIF, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Victoria

Les triathloniens canadiens Sarah-Anne Brault, Kirsten Sweetland et Andrew Yorke ont décidé de mettre un terme à leur carrière sur la scène internationale.

Âgée de 27 ans, Brault a terminé cinq fois parmi les 15 premières dans sa carrière de Série mondiale de triathlon, dont une quatrième place à Auckland, en Nouvelle-Zélande, en 2014. Elle est également montée sur le podium de la Coupe du monde en deux occasions: une troisième place à Ishigaki, au Japon, et une deuxième à Edmonton, toutes deux en 2012.

Celle qui compte retourner s'établir à Québec après trois années passées en Australie a passé 10 ans au sein de l'équipe nationale canadienne.

Sweetland, de Victoria, a aussi passé 10 ans au sein de l'équipe nationale. Le parcours de l'athlète de 28 ans a souvent été miné par les blessures et sa lutte contre la maladie de Lyme, quelques mois seulement après être devenue la troisième Canadienne à gagner une médaille aux Jeux du Commonwealth quand elle a capturé l'argent en 2014. Quelques semaines auparavant, elle était deveneu la deuxième Canadienne à gagner une médaille en Série mondiale de triathlon, le bronze, à Hambourg.

Yorke, 28 ans, a obtenu ses meilleurs résultats aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, en Écosse, en 2014, alors qu'il avait obtenu des quatrièmes places en individuel et en relais mixte. Le résident de Caledon, en Ontario, aspire maintenant à joindre les rangs de la Police provinciale de l'Ontario.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer