Old Stone Farm: s'entourer de beauté et d'histoire

  • Il y avait au départ six bâtiments sur la terre agricole d'Old Stone Farm. Il y en a aujourd'hui plus de 20! (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Il y avait au départ six bâtiments sur la terre agricole d'Old Stone Farm. Il y en a aujourd'hui plus de 20!

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 1 / 5
  • Sherry Kahn et son chien Bouddha. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Sherry Kahn et son chien Bouddha.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 2 / 5
  • La grange où se trouvent les chambres date des années 1780. Elle a été rachetée à une autre ferme, démontée puis assemblée à son empacement actuel. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    La grange où se trouvent les chambres date des années 1780. Elle a été rachetée à une autre ferme, démontée puis assemblée à son empacement actuel.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 3 / 5
  • Les détails sont très importants à la ferme, comme ces jolies pommes sur la table de la salle à manger, bien alignées... (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Les détails sont très importants à la ferme, comme ces jolies pommes sur la table de la salle à manger, bien alignées...

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 4 / 5
  • Les chevaux vivent à l'extérieur, été comme hiver. (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Les chevaux vivent à l'extérieur, été comme hiver.

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 5

Les chevaux broutent sur le terrain, la nuit tombe doucement sur Old Stone Farm et ses 26 bâtiments plantés dans la vallée de l'Hudson, à deux heures au nord de New York. À l'intérieur de la grange, la lumière réchauffe un espace qui ne manque pourtant pas de chaleur. Visite d'un lieu de vie, et de ressemblement, aménagé avec un goût sûr.

Sherry et Stu Kahn ont acheté cette immense terre de 236 acres, une ancienne ferme laitière, en 1999. Lui était alors «consultant en finances», et de toute évidence, il avait fait fortune à New York. Assez pour permettre à sa femme, qui pratiquait alors le yoga et collectionnait les meubles et les objets d'art populaire, de se lancer dans un projet de rénovation et mettre à profit ses passions et ses talents.

Sherry Kahn est une femme douce et chaleureuse. Elle avait fait une retraite de yoga en 1998, au Montana, à la Fondation Feathered Pipe, et rêvait de bâtir un endroit semblable dans le nord-est des États-Unis. Un endroit où les gens viendraient se ressourcer.

Au départ, la ferme devait être essentiellement un centre de bien-être et de séminaires de croissance. Elle est aussi devenue une auberge.

Tout l'espace a été aménagé brillamment par la propriétaire, qui a réussi à afficher un nombre impressionnant de tableaux, de tapisseries et autres petits ouvrages au point, de réclames en bois de vieux journaux ou d'entreprises diverses sans que l'espace semble chargé. Au contraire: on entre dans la grange, où se trouvent les chambres, et l'on a un sentiment de grande quiétude. L'endroit est à la fois convivial et calme.

Il faut dire que la vue du terrain à travers les 144 carreaux de la grande fenêtre, tout au bout de la salle, pousse à la méditation même les moins méditatifs des visiteurs.

Si votre regard arrive à quitter l'horizon, vous verrez alors les chevaux de fer et de bois dans le décor, le tableau de petit chien qui semble avoir été déniché dans un bazar, les lampes au look industriel, les pots de terre cuite...

Le style est unique. «Elle a un don», dit simplement Jeffrey Newman, gérant à Old Stone Farm, qui participe au projet depuis ses débuts.

Afin de meubler la ferme, Sherry Kahn a couru les brocantes, les boutiques et a fouillé les sites de vente en ligne comme Craigslist et eBay.

Plusieurs pièces ont aussi été récupérées d'institutions de la région, ce qui apporte une petite touche industrielle, notamment avec ces luminaires ou ces casiers qui proviennent d'une école voisine. Le résultat pourrait ressembler à un beau bric-à-brac: il n'en est rien. Tout a été choisi, tout a de l'histoire. L'imitation n'a pas trouvé son chemin vers la ferme. Les tons de blanc, de crème et de vert sauge lient le tout.

«J'ai pris une pause maintenant», confie la chasseuse de beaux objets qui a placé tous les meubles et accessoires dans toutes les pièces, de tous les bâtiments de la ferme, pour se rendre compte qu'il y avait un important surplus...

Le mot pause est néanmoins important, car un bâtiment a été réservé pour être transformé en boutique. On y trouvera les trésors qui n'ont pas été accrochés sur les murs et placés dans les pièces et des «nouveautés» du XVIIIe siècle dénichées par Sherry.

De gros travaux

Il y avait au départ six bâtiments sur le terrain de la ferme, dont la maison de pierres de 1768 habitée maintenant par Sherry. Les écuries étaient aussi là. Les 22 chevaux Morgan y ont leurs quartiers et leurs aires d'exercice, mais sont à l'extérieur presque en permanence. La grange consacrée au yoga, faite de bois de marronnier et qui date de 1759, était aussi là.

Celle qui comprend les 10 chambres d'invités a été ajoutée. Elle date de 1780, a été achetée d'une autre ferme, démontée puis réinstallée à son emplacement actuel. Toutes les poutres d'origine y sont.

Jeffrey Newman fait partie de l'équipe qui a conçu les nouveaux bâtiments. Aménager tant d'espace était tout un défi, confie-t-il, surtout que l'équipe voulait bâtir une ferme verte autant que possible. Des panneaux solaires, très discrets, fournissent une importante partie de l'énergie consommée sur place. La ferme puise son eau d'une source naturelle et la filtre. La climatisation et le chauffage se font grâce à un système de géothermie. Des matériaux enlevés à un endroit ont été réutilisés ailleurs. C'est ainsi que des planches de clôture sont devenues un trottoir. La machinerie est cachée, l'immense réservoir d'eau pour les gicleurs est enfoui sous la terre, créant une jolie colline qui semble toute naturelle...

Il y a aujourd'hui 26 bâtiments sur la propriété. Seulement deux ont été bâtis, les autres ont tous été récupérés. Une quinzaine de personnes travaillent sur la ferme, dont ceux et celles qui prennent soin des chevaux. Il n'y a pas de télévision ni de piscine, mais des bancs (récupérés!) sont installés un peu partout pour prendre son café ou jouir du temps qui passe.

Old Stone Farm a officiellement accueilli ses premiers visiteurs l'année dernière, mais l'endroit est encore un secret bien gardé.

Sherry a relevé son défi et créé un refuge, pour elle, ses visiteurs et sa famille qui compte cinq petits-enfants. Elle s'est installée en permanence sur sa ferme, mais sans Stu qui est mort subitement en 2012. Paul, l'un des trois fils du couple, reprend les rênes de l'entreprise familiale. Sherry se remet, tranquillement. Elle veille sur les chevaux et compte maintenant profiter de son domaine. Et, bientôt, recommencer à collectionner les meubles...

www.oldstonefarm.org/




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Old Stone Farm: leçons de style

    Design

    Old Stone Farm: leçons de style

    Il est très simple de transformer une maison générique en maison au style hyper personnalisé. Même pour les propriétaires qui n'ont pas la passion... »

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer