Maîtriser le noir

  • Pour éliminer le blanc et atténuer l'aspect moderne de la cuisine, on a revêtu un mur d'un dosseret en céramique imitant la pierre, installé des suspensions discrètes au fini métallique, puis ajouté un comptoir en quartz au ton de gris. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Pour éliminer le blanc et atténuer l'aspect moderne de la cuisine, on a revêtu un mur d'un dosseret en céramique imitant la pierre, installé des suspensions discrètes au fini métallique, puis ajouté un comptoir en quartz au ton de gris.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 1 / 4
  • La façade extérieure de cette maison de vétéran a été actualisée et des puits de lumières ont été ajoutés sur le toit. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    La façade extérieure de cette maison de vétéran a été actualisée et des puits de lumières ont été ajoutés sur le toit.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 2 / 4
  • Les propriétaires se sont inspirés de photos vues sur le site de décoration Houzz pour la création d'un cellier en guise de garde-corps. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Les propriétaires se sont inspirés de photos vues sur le site de décoration Houzz pour la création d'un cellier en guise de garde-corps.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 3 / 4
  • Avec un lit champêtre et des poutres qui ont fière allure, le travail de home staging insuffle un air rustique à la chambre à coucher. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Avec un lit champêtre et des poutres qui ont fière allure, le travail de home staging insuffle un air rustique à la chambre à coucher.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudia Guerra

Collaboration spéciale

La Presse

Dans cette maison de vétéran à l'ambiance chaleureuse, on a intégré le noir avec retenue, pour mettre en valeur certains détails architecturaux autour de l'escalier et rehausser le pedigree du bois. Quatre idées à piquer pour adopter la couleur chez soi.

Le noir pour sculpter l'espace

Neutre et intemporel, le noir sublime. On l'utilise souvent pour structurer l'espace, dessiner des lignes graphiques et rehausser les détails architecturaux, ce à quoi il a servi dans cette résidence du quartier Saint-Michel en cours de transformation. En fait, l'idée d'intégrer cette teinte a pour origine la rampe de l'escalier, inexistante lorsque Pierre et Tania se sont installés il y a deux ans. Celle-ci devait d'abord être sûre, mais aussi permettre aux quatre chats de circuler librement. En acier brut, elle a donné le ton aux autres interventions.

Conçue par la designer d'intérieur Kim Lapointe de K Intérieurs et réalisée sur mesure par l'artisan de l'acier Jean-François Smith, elle crée un point focal dans la maison de vétéran construite en 1951, mais récemment rénovée par les anciens propriétaires.

Pour embellir l'espace et intensifier l'impact visuel, la cloison en gypse en dessous de l'escalier a été remplacée par un cellier suivant le même concept, puis la designer a repeint en noir le mur lui faisant face. «Au lieu d'être sans intérêt, il met en valeur l'entrée tout en attirant le regard quand on est dans la salle à manger», explique Kim Lapointe.

Le noir en accent

Les propriétaires avaient d'abord hésité, mais ils se sont laissés influencer par les suggestions originales de la designer d'intérieur.

«Avec le noir, le résultat est plus racé, plus recherché et mystérieux. Les gens commencent à être à l'aise et ont moins peur quand je le propose. Ils se rendent compte qu'il n'a pas nécessairement comme effet d'assombrir une pièce, mais qu'il donne de la richesse à celle-ci», explique Kim Lapointe.

Le noir pour unifier

La designer a déployé la couleur avec retenue, lui permettant d'harmoniser les différentes essences de bois, et de lier le style éclectique de la salle à manger à l'allure raffinée de la cuisine repensée par les anciens propriétaires, mais qu'il fallait adoucir et qui comptait déjà un îlot et des armoires d'un noir profond.

«C'était important pour nous de mélanger les genres, le vieux et le moderne. On devait aussi réunir deux maisons en une et je ne voulais pas non plus être celle qui jette toutes les affaires de son chum», confie la propriétaire.

Pour rendre l'ensemble cohérent et plus vivant, on a repeint les portes, y compris à l'étage, et mis quelques touches de noir grâce à des accessoires très simples. La designer a assuré une continuité avec la rampe d'escalier en incluant l'acier dans la conception de la table et du buffet en frêne faits sur mesure.

Choisir la bonne nuance

«Tout était blanc et sans personnalité quand on a pris possession de la maison, mais on ne voulait pas d'un décor minimaliste, il fallait que ça nous ressemble et que ce soit invitant, car on reçoit régulièrement. On avait beaucoup aimé les poutres de la chambre et on souhaitait faire un rappel du bois dans la salle à manger», poursuit Tania.

Afin d'accentuer l'effet convivial et réconfortant, la designer Kim Lapointe a opté pour des noirs chauds, tirant vers le brun. «Avec des matières brutes, naturelles et douces, le noir devient plus chaleureux et enveloppant.» On pense bien sûr aux textures pures et aux différentes teintes du bois, mais aussi au métal, à la céramique, au lin...

La spécialiste s'est construit une palette de camaïeu dans les tons de grège et de kaki. «C'est assez subtil. Avec des gris froids ou des gris blancs, j'aurais sélectionné un noir bleuté, mais le décor aurait été trop moderne. Dans ce cas-ci, ce sont les matériaux qui ont déterminé les couleurs», ajoute Kim Lapointe, qui déconseille de mélanger un noir froid à des nuances chaudes.

Cinq autres trucs pour s'approprier le noir

  • Une façon actuelle de l'adopter est de le superposer grâce à des finis mats et lustrés: un mur charbonneux, une suspension laquée, un ottoman à l'étoffe tout en relief, une chaise en plastique fumé...
  • Ne mélangez pas plus de trois teintes à la fois. «On ne saura pas où regarder. Choisissez deux nuances pour les murs et une autre à utiliser en accent.» Pour un effet apaisant, associez les noirs bruns aux couleurs terreuses et celles qui rappellent la nature.
  • Les imprimés géométriques sont aussi à la mode, mais ne mélangez pas trop de motifs. «N'en mettez pas partout au risque de vous étourdir. Créez un point focal, avec un tapis, un accessoire, une porte, un fauteuil.»
  • Le blanc le rend graphique et tendance, les tonalités vives lui apportent de l'éclat, le gris lui donne un style sobre et chic... mais évitez la catastrophe avec des alliances dangereuses, comme avec le rouge et le vert ou le jaune et le violet.
  • Servez-vous des éléments existants pour intégrer cette teinte. «Inspirez-vous de ce que vous avez déjà dans le décor.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer