Fibre vintage

Elles sont deux soeurs, Karine et Nancy Lagassé, réunies autour d'une même... (PHOTO FOURNIE PAR LES ARRIÉRÉS)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LES ARRIÉRÉS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Elles sont deux soeurs, Karine et Nancy Lagassé, réunies autour d'une même passion : le rétro. Elles aiment fouiller dans les bazars, rafraîchir les vieux meubles et cherchaient depuis longtemps à travailler ensemble. L'une a terminé une formation en infographie, l'autre se débrouille bien avec les réseaux sociaux. C'est tout ce qu'il leur fallait pour lancer Les Arriérés, nom amusant de leur boutique en ligne.

Captivées par la période allant de 1940 à 1980, elles collectionnent toutes sortes d'objets de ces époques révolues, y compris des articles de cuisine, des appareils électroniques et des jouets. Les deux jeunes femmes privilégient les trouvailles colorées qui suscitent l'émotion et les souvenirs d'enfance. « Les jouets Fisher Price, par exemple, partent très vite «, dit Nancy Lagassé.

C'est aussi le cas des meubles, que les entrepreneures retapent elles-mêmes. « Nous faisons des recherches sur la période, la provenance, les matériaux et les méthodes de restauration. C'est important pour nous de connaître leur histoire «, précise-t-elle.

Depuis sa création en mars dernier, Les Arriérés a soulevé un vif intérêt, notamment auprès d'une clientèle dans la trentaine. La plupart des nouveaux arrivages se vendent dès leur mise en ligne, à leur grande surprise. « Nous nous attendions à ce que ça fonctionne, mais pas aussi rapidement ! «

Qu'on se rassure : les soeurs Lagassé s'engagent à actualiser le site au moins tous les deux jours et à garder l'oeil ouvert pour les amoureux de rétro. « Les gens peuvent nous écrire et nous demander de trouver un objet en particulier, que ce soit des jouets d'enfance, des objets de collection ou encore une pièce manquante dans un ensemble de vaisselle. Nous gardons en tête ces requêtes pendant nos recherches. «

Cet été, les chasseuses de vintage envisagent de se rendre dans les Maritimes afin de courir brocantes, bazars et ventes-débarras. « Notre amour pour tout ce qui est vintage et rétro nous vient de notre grand-mère Bella qui, dans les années 2000, vivait et s'habillait toujours comme dans les années 50, raconte Nancy Lagassé. Cette femme était une vraie mine d'or de renseignements. Sa maison débordait de mille et un trésors qui en feraient baver plus d'un aujourd'hui, nous les premières. «

Info: lesarrieres.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer