Rajeunir sa propriété

Après avoir traversé leur deuil, des enfants ont dû s'acquitter de la difficile... (photo thinkstock)

Agrandir

photo thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Laroche
La Presse

Après avoir traversé leur deuil, des enfants ont dû s'acquitter de la difficile tâche de vendre la maison de leur mère. Malgré son bon état général, la résidence n'attirait pas les regards des acheteurs. Son plus grand défaut ? Son intérieur désuet.

« Chaque fois, les visiteurs disaient : "Mon Dieu, c'est donc laid" », raconte le courtier Yves Doyle. « On a loué des meubles, donné un petit coup de peinture à trois murs et changé les poignées d'armoire, raconte-t-il. La semaine suivante, il y a eu trois visites et une offre d'achat presque à plein prix. »

Bien souvent, il n'est pas nécessaire de refaire une décoration complète pour rafraîchir une propriété, dit-il. « Ces temps-ci, nous sommes dans une période d'armoires de cuisine blanches. On vient de finir le brun chocolat. Si j'étais devant des armoires de cette couleur, je ferais venir un resurfaceur de porte pour les mettre blanche. Ça me coûterait 2000 $, mais cela m'éviterait d'entendre des commentaires comme: la cuisine est à refaire et ça va coûter 20 000 $. »

DES ACTIONS RENTABLES

Selon le site américain Homegain, qui a réalisé un sondage auprès de 500 agents immobiliers, nettoyer et ranger la maison est l'intervention la plus payante pour la vente d'une résidence.

Les autres actions rentables sont :

  • Éclaircir, rendre la maison plus lumineuse
  • Réparer la plomberie et l'électricité
  • Refaire l'aménagement extérieur
  • Faire du « home staging »
  • Remplacer ou nettoyer les tapis

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer