La plus belle chaise...

La berçante Étoffe, en chêne blanc, a été... (PHOTO NANCY PELLAND, FOURNIE PAR L'EMPREINTE QUÉBÉCOISE)

Agrandir

La berçante Étoffe, en chêne blanc, a été conçue par Guillaume Sasseville pour les Ateliers St-Jean, dans le cadre du programme de L'Empreinte québécoise. Celle-ci a remporté le Prix spécial - La plus belle chaise au Salon canadien du meuble à Toronto.

PHOTO NANCY PELLAND, FOURNIE PAR L'EMPREINTE QUÉBÉCOISE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

L'Empreinte québécoise a été honorée lors de sa première exposition au plus récent Salon canadien du meuble à Toronto.

Elle s'est distinguée parmi les nouveaux exposants en recevant le Prix du plus beau stand. Sans compter le Prix spécial - La plus belle chaise attribué à la berçante Étoffe, conçue par le designer d'objets Guillaume Sasseville pour les Ateliers St-Jean, dans le cadre du programme de L'Empreinte québécoise.

Fondé en 2012 par l'équipe d'INÉDI (le centre collégial de transfert de technologie en design industriel, à Terrebonne), ce programme s'échelonne sur 18 mois et accompagne des fabricants, jumelés à des designers d'ici.

« Notre objectif est de développer des produits avant-gardistes, empreints d'une identité québécoise forte, explique Véronique Paradis, chercheuse en design stratégique à INÉDI. On contribue à redynamiser l'industrie du meuble en favorisant la créativité et les collaborations. Déjà, on planifie une troisième cohorte pour l'automne. »

La berçante Étoffe sera produite en petite série, dès l'automne, par les Ateliers St-Jean.

empreintequebecoise.ca

atelierstjean.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer