L'héritage de la mère du tueur de Newtown indemnisera les victimes

Selon la police, Nancy Lanza était encore au... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Selon la police, Nancy Lanza était encore au lit lorsque son fils Adam lui a tiré quatre balles dans la tête à l'aide d'une des cinq armes à feu qu'elle avait acquises légalement.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tuerie à Newtown

International

Tuerie à Newtown

Le 14 décembre 2012, un jeune homme a tué 20 enfants et six adultes dans l'école primaire de Sandy Hook. Il a aussi assassiné sa mère et s'est enlevé la vie. »

Agence France-Presse
New York

Les proches des victimes de la tuerie de Newtown, aux États-Unis, sont parvenus à un accord avec les gestionnaires de la succession de la mère du tueur, Nancy Lanza, elle aussi assassinée, et vont recevoir 1,5 million de dollars de compensations.

«Un accord a été trouvé pour un montant de 1,5 million de dollars», a indiqué mercredi à l'AFP Ana Rios, du bureau de l'un des avocats des plaignants, Joshua Koskoff.

Celui-ci représentait neuf familles de victimes qui avaient déposé une demande en justice contre Nancy Lanza, la mère du tueur Adam Lanza, assassinée par son fils le 14 décembre 2012.

Ce jour-là, après avoir tué sa mère à son domicile, Adam Lanza s'était rendu lourdement armé à l'école primaire Sandy Hook, dans le Connecticut, où il avait tué 20 enfants et six adultes avant de se suicider.

L'accord trouvé porte sur huit demandes déposées par 16 familles de victimes qui visaient la succession de Nancy Lanza, accusée de négligence pour avoir laissé des armes à feu à la portée de son fils qu'elle savait pourtant souffrir de troubles mentaux.

L'école Sandy Hook a été rasée en 2013 et un nouveau bâtiment a été reconstruit à sa place, qui devrait ouvrir l'année prochaine. Les autorités de Newtown ont également démoli en mars l'élégante maison de la famille Lanza, située dans un quartier résidentiel de la ville.

Nancy Lanza était séparée de son mari et avait un autre fils, qui n'habitait plus à Newtown lors de la fusillade.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer