Chine: 128 morts et de nombreux disparus dans des inondations

Les inondations sont fréquentes dans le sud de... (PHOTO AFP/STR)

Agrandir

Les inondations sont fréquentes dans le sud de la Chine durant la mousson estivale, mais les pluies se sont révélées particulièrement abondantes cette année. Ci-dessus, une vue aérienne montre le fleuve Liu déborder sur la ville de Liuzhou, dans le sud du pays, le 5 juillet.

PHOTO AFP/STR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PÉKIN

Des inondations dans le centre de la Chine ont provoqué la mort de 128 personnes et de nombreuses disparitions, forçant 1,3 million d'autres à évacuer de vastes zones autour du fleuve Yangzi Jiang, selon l'agence officielle Chine Nouvelle.

Des millions d'autres Chinois sont menacés par l'approche d'un typhon qui devrait frapper l'est du pays vendredi, alors que des pluies torrentielles tombent depuis fin juin, ayant déjà détruit 41 000 maisons, selon la même source.

Les eaux de l'immense lac Taihu, près de Shanghai, ont grimpé à leur plus haut niveau depuis des décennies, selon le quotidien Xin Jingbao (Beijing News), qui met en garde contre des risques d'inondation dans la mégalopole à l'arrivée du typhon.

Des photos spectaculaires circulant sur les réseaux sociaux montrent un stade de la province du Hubei (centre) transformé en « baignoire géante » ou un agriculteur de l'est de la Chine désemparé et en pleurs, au milieu de ses porcs qui pataugent déjà, de l'eau jusqu'aux oreilles.

Les dégâts sont estimés à plus de 38,16 milliards de yuans (soit près de 7,4 milliards de dollars) et 42 personnes sont encore portées disparues, selon Chine Nouvelle.

Un stade de la province du Hubei transformé... (PHOTO REUTERS/STRINGER) - image 2.0

Agrandir

Un stade de la province du Hubei transformé en « baignoire géante ».

PHOTO REUTERS/STRINGER

Les inondations sont fréquentes dans le sud de la Chine durant la mousson estivale, mais les pluies se sont révélées particulièrement abondantes cette année. Les précipitations devraient continuer d'évoluer vers le nord cette semaine, en direction de la rivière Huai, a souligné le Xin Jingbao.

Wang Yang, le vice-premier ministre chinois, avait alerté le mois dernier sur le fait que le phénomène El Niño cette année pourrait augmenter le risque d'inondations dans les bassins des fleuves Yangzi Jiang et Huai.

Un agriculteur de l'est de la Chine au... (PHOTO REUTERS/STRINGER) - image 3.0

Agrandir

Un agriculteur de l'est de la Chine au milieu de ses porcs qui pataugent, de l'eau jusqu'aux oreilles.

PHOTO REUTERS/STRINGER

Le phénomène El Niño a été directement lié aux plus importantes inondations des dernières années en Chine, où plus de 4000 personnes sont mortes en 1998, la plupart autour du fleuve Yangzi Jiang.

Selon un météorologue interrogé par le Xin Jingbao, les pluies de cette année sont plus disparates qu'en 1998, ce qui diminue le risque d'un bilan similaire.

Au moins 98 personnes sont mortes fin juin dans le Jiangsu (sud-est) après le passage la veille d'une tornade et de pluies torrentielles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer