Thaïlande: 17 écolières tuées dans l'incendie de leur dortoir

Dix-sept écolières ont été tuées en Thaïlande dans l'incendie du dortoir de... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BANGKOK

Dix-sept écolières ont été tuées en Thaïlande dans l'incendie du dortoir de leur école, dans le nord du pays, accueillant des enfants de tribus montagnardes, a annoncé la police lundi.

«Dix-sept filles ont été tuées dans l'incendie» survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a déclaré à l'AFP le colonel Prayad Singsin, de la police de Chiang Rai, dans le nord de la Thaïlande, où s'est produit le drame.

Aucun enfant n'est plus recherché dans les décombres, contrairement à de premières informations faisant état de deux disparues.

Le dortoir des filles de cette école chrétienne privée accueillait, sur deux étages, des élèves de maternelle et d'élémentaire. Cinq des survivantes ont été blessées, dont deux grièvement.

«Il y avait 38 écolières dans le dortoir quand le feu s'est déclaré» vers 23H00 locales dimanche soir (16H00 GMT), a précisé à l'AFP le vice-gouverneur de la région de Chiang Rai, Arkom Sukapan.

Parmi les enfants âgés de six à treize ans, «certaines ne dormaient pas et ont pu s'enfuir... Mais les autres dormaient, d'où le grand nombre de victimes», a-t-il ajouté.

Sur la page Facebook de l'école Pitakiatwittaya, la direction a publié des photos des pompiers luttant contre l'incendie et explique que l'école restera fermée jusqu'au 27 mai.

«C'était un vieux dortoir en bois de plus de quarante ans. Le feu est maîtrisé, mais l'enquête se poursuit afin de déterminer les causes de l'incendie», a précisé le colonel Prayad.

Cette école chrétienne, gérée par la fondation thaïlandaise Phantakitsuksun, accueille des enfants de tribus montagnardes, chrétiens ou bouddhistes.

Plusieurs ethnies montagnardes peuplent le nord de la Thaïlande, certaines vivant dans des villages reculés ne disposant pas d'école.

Parmi elles figure notamment l'ethnie karen, chrétienne, également très présente en Birmanie voisine.

Cette région du Triangle d'Or est connu pour la culture du pavot et le trafic d'opium.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer