Glissements de terrain au Sri Lanka: au moins 35 morts

Quelque 350 000 personnes ont été touchées par les... (PHOTO AFP)

Agrandir

Quelque 350 000 personnes ont été touchées par les inondations et 200 000 ont dû trouver refuge dans des centres d'urgence.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
COLOMBO

Les sauveteurs ont retrouvé mercredi les corps de 16 habitants ensevelis par des glissements de terrain au Sri Lanka, ce qui porte à 35 le nombre de victimes des pluies torrentielles qui sévissent depuis trois jours, ont annoncé les autorités.

Ces corps ont été retrouvés dans deux villages de Kegalle, une zone à risque montagneuse située au nord-est de Colombo.

«En dehors des victimes de Kegalle, nous avons enregistré 19 morts dus au mauvais temps», a dit le porte-parole du centre de gestion des catastrophes, Pradeep Kodippili.

Kodippili a démenti que des centaines de villageois aient disparu, comme l'a assuré la Croix-Rouge locale, indiquant que la plupart ont été retrouvés et que le bilan ne devrait pas augmenter significativement. La Croix-Rouge sri lankaise a annoncé mercredi que 200 familles manquent à l'appel et qu'on craint qu'elles ne soient enfuies sous la boue et les débris.

Quelque 350 000 personnes ont été touchées par les inondations et 200 000 ont dû trouver refuge dans des centres d'urgence.

Le gouvernement a envoyé l'armée pour évacuer les personnes vivant sur des terrains en pente et dans des zones inondées, l'armée de l'air et la marine ayant été appelées en renfort.

Les précipitations, déclenchées par une dépression dans le golfe du Bengale, devraient diminuer ce mercredi, selon les services météo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer