Papouasie: onze évadés abattus par la police

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SYDNEY

Onze prisonniers qui s'étaient évadés ont été tués et 17 autres blessés par la police à Lae, ville portuaire située dans l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, ont rapporté plusieurs médias vendredi.

Plus de 30 détenus se sont évadés de la prison de Buimo après avoir attaqué deux gardiens jeudi après-midi. Le directeur du centre pénitentiaire a alors alerté la police, qui s'est lancée à leurs trousses, selon la chaîne de télévision privée EMTV.

«Il est établi que 11 prisonniers ont été tués par balles et que 17 autres ont été blessés et capturés», a déclaré à EMTV le chef de la police de Lae, Anthony Wagambie.

Selon le site d'information PNG Today, les évadés étaient des prisonniers considérés comme dangereux, condamnés notamment pour des meurtres et des viols.

L'année dernière, plus de 50 détenus s'étaient enfuis de prison. Plusieurs avaient été abattus, selon les médias.

L'insécurité et le crime sont endémiques en Papouasie-Nouvelle-Guinée et minent, selon la Banque mondiale, le développement économique de ce pays du Pacifique où de nombreux habitants vivent dans des lieux reculés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer