Le bilan du cyclone aux Fidji monte à 42 morts

Le bilan du passage du cyclone Winston sur les îles Fidji, le plus... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SUVA

Le bilan du passage du cyclone Winston sur les îles Fidji, le plus puissant de l'histoire de l'archipel, est monté à 42 morts, ont annoncé mercredi les autorités.

«Il y a 42 décès confirmés, les secours continuent de déployer des équipes pour venir en aide aux personnes touchées à travers les Fidji», a déclaré Dan Gavidi, le porte-parole du gouvernement, sur Twitter.

Selon le responsable de la Croix-Rouge pour le Pacifique, Ahmad Sami, le bilan évolue à mesure que les informations arrivent des localités les plus reculées.

Winston, qui était accompagné de vents soufflant jusqu'à 325 km/h, a rasé dans la nuit du 20 au 21 février de nombreuses maisons, détruit des infrastructures et contraint des habitants terrifiés à se réfugier dans des centres d'évacuation d'urgence.

Il s'agit du seul cyclone de catégorie 5 à avoir jamais touché les Fidji, un archipel mélanésien très dépendant du tourisme, où vivent 900 000 habitants.

L'aide humanitaire afflue sur l'île principale de Viti Levu, mais certains des villages les plus durement touchés se situent sur des îles reculées où les secouristes n'ont pas encore pu se rendre.

Mardi, le premier ministre Voreqe Bainimarama a prié les sinistrés de prendre leur mal en patience : «Nous savons dans quelle situation dramatique vous êtes, à quel point c'est traumatisant pour vous et vos familles (...) mais en tant que premier ministre, je veux que vous sachiez que nous ne nous accorderons pas de repos tant qu'on ne sera pas arrivé jusqu'à vous.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer