Deux diplomates chinois abattus aux Philippines

Vue de Cebu, depuis le port de la... (PHOTO CHERYL BALDICANTOS, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Vue de Cebu, depuis le port de la ville du centre de l'archipel philippin, le 4 octobre.

PHOTO CHERYL BALDICANTOS, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MANILLE

Le consul général chinois de la deuxième ville des Philippines a été blessé et deux de ses collègues ont été tués par balle mercredi à l'heure du déjeuner dans un restaurant huppé, a annoncé la police.

Deux autres ressortissants chinois présents à ce déjeuner, une employée du consulat de Chine à Cebu et son époux, ont été arrêtés pour leur rôle présumé dans cette attaque, a expliqué le porte-parole de la police nationale, Wilben Mayor dans un texto à l'AFP.

La police a récupéré sur les lieux un Colt 45 ainsi que trois douilles.

L'attaque est survenue à 13 h 30 (1 h 30 à Montréal) au Lighthouse, un restaurant couru de Cebu, capitale commerciale du centre de l'archipel.

La police n'a pas donné de précisions sur le déroulement des faits. Mais les employés de cet établissement haut de gamme apprécié de la classe politique locale ont raconté à l'AFP qu'un groupe de neuf personnes s'étaient retrouvées dans un salon privé pour y célébrer l'anniversaire du consul général, Song Ronghua.

Remedios Rivalde, 27 ans, a expliqué qu'elle tenait la caisse tout près du salon privé lorsqu'elle a entendu des coups de feu.

«J'ai plongé sous le comptoir et je me suis bouché les oreilles. Puis il y a eu d'autres tirs», a-t-elle dit par téléphone.

Le groupe avait commandé de coûteuses spécialités locales populaires. «Ils ont commandé beaucoup de nourriture, mais pas d'alcool», a-t-elle dit.

Une balle dans le cou

Le consul général a été blessé au cou, mais sa vie n'est pas en danger et il a été hospitalisé dans un état stable, d'après le chef de la police régionale Tom Banas. «La balle lui a traversé le cou», a-t-il déclaré à l'AFP.

D'après la police, les personnes décédées sont Sun Shan, le consul général adjoint et Hui Li, chargée des finances.

Le couple interpellé n'a opposé aucune résistance, a encore dit Tom Banas. Mais ils n'ont pas collaboré pour l'instant à l'enquête si bien que les circonstances exactes de l'attaque et ses mobiles ne sont pas établis.

«Ils disent qu'ils ne savent pas parler l'anglais. Peut-être qu'ils ne veulent pas faire de déclaration», a-t-il dit, ajoutant qu'ils étaient assistés par un avocat.

Le gérant du Lighthouse, Stephen John Patero, a dit que le personnel n'avait pas assisté à la scène, car seul le groupe de clients se trouvait dans le salon lorsque les tirs ont éclaté.

Mais les serveurs qui y étaient entrés auparavant les avaient entendus crier. «Ce sont tous des amis et il y a eu apparemment une dispute», a-t-il dit.

Le consul général, né en octobre 1962 d'après une biographie publiée sur le site Sina News, est un diplomate de carrière. Il est entré au ministère des Affaires étrangères en 1987 et a été en poste en Nouvelle-Zélande, au Japon et à Hong Kong.

Une porte-parole de l'ambassade de Chine à Manille, Li Lingxiao, s'est refusée à tout commentaire.

«Notre ambassade est toujours en train de vérifier les faits», a-t-elle dit dans un texto transmis à l'AFP.

Le ministère philippin des Affaires étrangères s'est également refusé à commenter cette attaque, expliquant que les autorités cherchaient à établir les faits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer