Incendies en Indonésie: l'aide internationale commence à arriver

L'Indonésie avait accepté jeudi l'aide internationale pour combattre... (Photo AP)

Agrandir

L'Indonésie avait accepté jeudi l'aide internationale pour combattre les incendies de forêt provoquant depuis des semaines des dégagements de fumées toxiques et la colère de pays voisins.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
JAKARTA

L'aide internationale a commencé à arriver en Indonésie pour aider à lutter contre les incendies provoqués par les feux de forêt dont les fumées affectent plusieurs pays, ont annoncé les autorités samedi.

Un hydravion Bombardier et son équipage de Malaisie sont arrivés vendredi pour arroser les zones affectées, a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence qui lutte contre les catastrophes.

Récemment, plusieurs avions remplis de touristes se rendant sur les plages du sud de la Thaïlande n'avaient pu atterrir, en raison de la fumée envahissant le ciel d'Asie du Sud-est, en raison des feux de forêt.

«Ce sont les pires fumées que j'ai vues depuis des années», avait témoigné le responsable du département de prévention des catastrophes naturelles de l'île touristique de Phuket, Trakul Thotham. Sur les sept provinces du sud de la Thaïlande touchées, Phuket est celle dont le ciel est le plus envahi de fumées, l'île touristique de Koh Samui l'étant à un moindre degré. Cinq vols à destination de Phuket et Koh Samui ont dû faire demi-tour jeudi vers Bangkok en raison de la faible visibilité.

L'Indonésie avait accepté jeudi l'aide internationale pour combattre les incendies de forêt provoquant depuis des semaines des dégagements de fumées toxiques et la colère de pays voisins comme Singapour et la Malaisie.

Le président Joko Widodo avait indiqué que des avions bombardiers d'eau de Singapour étaient attendus et compter sur l'assistance d'autres pays parmi lesquels la Malaisie, la Russie et le Japon, afin d'éteindre ces feux de forêts et de terres agricoles provoqués pour permettre d'étendre les plantations en particulier d'huile de palme, dont l'Indonésie est le premier producteur mondial.

«Nous espérons pouvoir accroître nos efforts pour circonscrire les incendies», a déclaré M. Widodo, après que Jakarta eut obstinément refusé toute proposition d'aide extérieure pendant des semaines.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Arrmanatha Nasir, a déclaré à des journalistes que l'Indonésie avait besoin de plus grands avions bombardiers d'eau, d'une capacité de 10.000 litres, et que des responsables indonésiens étaient en contact pour cela avec Singapour, la Malaisie, la Russie, l'Australie et la Chine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer