Des civils victimes de nouveaux combats au Cachemire

Nés de la sanglante partition de l'Empire britannique... (PHOTO AP)

Agrandir

Nés de la sanglante partition de l'Empire britannique des Indes en août 1947, l'Inde et le Pakistan se sont livrés trois guerres depuis, notamment pour le contrôle de la région himalayenne et stratégique du Cachemire.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Muzaffarabad

Des responsables pakistanais ont annoncé que des tirs d'obus indiens avaient tué une femme et fait huit blessés dimanche dans la région du Cachemire, objet d'une récente escalade de violences entre les deux pays qui se la disputent, l'Inde et le Pakistan.

Un responsable pakistanais du gouvernement local, Nazakat Ali, a déclaré à l'AFP qu'«une femme a été tuée et huit autres personnes - cinq femmes et trois hommes - ont été blessées par des tirs d'obus de mortier de militaires indiens» dans le secteur de Nakyal, côté pakistanais du Cachemire.

Quelque 10 000 habitants de huit villages de la zone étaient invités à rester confinés chez eux, a affirmé un autre responsable local, Adnan Khurshid, précisant que des campements étaient mis à disposition pour ceux qui avaient vu leur maison frappée par des tirs.

Il s'agit du dernier épisode dans une série d'accusations réciproques entre l'Inde et le Pakistan qui a repris de plus belle ces derniers jours.

Un peu plus tôt dimanche, les autorités indiennes avaient convoqué le représentant du Pakistan à New Delhi pour dénoncer des tirs d'obus effectués par des militaires pakistanais dans la même région. Selon elles, ces tirs ont provoqué la mort de six civils indiens au cours du week-end.

«Nous avons adressé une protestation et exprimé notre colère au sujet des tirs injustifiés des troupes pakistanaises depuis le 8 août» et du «ciblage systématique de notre population civile», a indiqué dans un communiqué le ministère indien des Affaires étrangères après un entretien avec le diplomate pakistanais.

Trois civils indiens ont été tués samedi lorsqu'un autocar a été touché par un obus de mortier tiré sur le village de Balakote, à 200 km au sud de Srinagar, sur la Ligne de Contrôle (LoC), frontière de facto entre l'Inde et le Pakistan qui administrent chacun une partie de ce territoire à majorité musulmane.

Trois autres personnes sont mortes des suites de leurs blessures à l'hôpital dans la nuit de samedi à dimanche, selon la police indienne.

Des tirs visant les environs de la localité indienne de Poonch, à 320 km au sud-ouest de Srinagar, principale ville de la région, ont par ailleurs repris dimanche, selon Manish Mehta, porte-parole du ministère indien de la Défense.

Du côté pakistanais, deux civils sont tombés sous les tirs d'obus de soldats indiens, avait affirmé samedi un responsable pakistanais.

«Nous sommes inquiets des violations du cessez-le-feu au cours des mois de juillet et août», a déclaré à la presse, peu avant de se rendre à sa convocation au ministère indien, Abdul Basit, le représentant du Pakistan en Inde. Celui-ci a dénoncé quelque «70 violations» de ce type de la part des Indiens.

Cette escalade se produit à quelques jours de rencontres entre responsables des deux pays, qui doivent débuter le 23 août pour permettre de «briser la glace» au sujet du Cachemire, selon Islamabad.

Mais depuis une semaine, les forces indiennes et pakistanaises se livrent à d'intenses échanges de tirs quasi quotidiens le long de la Ligne de Contrôle.

Nés de la sanglante partition de l'Empire britannique des Indes en août 1947, l'Inde et le Pakistan se sont livrés trois guerres depuis, notamment pour le contrôle de la région himalayenne et stratégique du Cachemire.

Un cessez-le-feu signé par les deux pays en 2003 tient toujours mais les deux parties s'accusent mutuellement de le violer.

Après des mois d'impasse totale, le premier ministre indien Narendra Modi et son homologue pakistanais Nawaz Sharif ont repris les discussions en juillet à l'occasion d'une visite en Russie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer