Un président turkmène en or

La statue de 21 mètres de hauteur représente... (PHOTO ALEXANDER VERSHININ, AP)

Agrandir

La statue de 21 mètres de hauteur représente le président turkmène au sommet d'un rocher, montant son cheval favori Akkan et tenant une colombe dans la main droite. Elle rappelle le «Cavalier de bronze», la statue de l'empereur russe Pierre le Grand, à Saint-Pétersbourg.

PHOTO ALEXANDER VERSHININ, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ACHKHABAD

Une imposante statue en or du président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov a été dévoilée lundi à Achkhabad, une initiative qui rappelle le culte de la personnalité dont faisait déjà l'objet son prédécesseur à la tête de cette ex-république soviétique d'Asie centrale.

Fondu en bronze et recouvert de feuilles d'or,... (PHOTO AFP) - image 1.0

Agrandir

Fondu en bronze et recouvert de feuilles d'or, ce monument est le premier à la gloire de M. Berdymoukhamedov.

PHOTO AFP

La statue de 21 mètres de hauteur représente le président turkmène au sommet d'un rocher, montant son cheval favori Akkan et tenant une colombe dans la main droite. Elle rappelle le «Cavalier de bronze», la statue de l'empereur russe Pierre le Grand, à Saint-Pétersbourg.

Au son de l'hymne national, des soldats ont fait voeu d'allégeance au président et des colombes ont été lâchées dans le ciel.

Fondu en bronze et recouvert de feuilles d'or, ce monument est le premier à la gloire de M. Berdymoukhamedov. Son prédécesseur, Saparmourat Niazov, avait fait ériger une statue en or de lui-même tournant, pour toujours faire face au Soleil. Elle est aujourd'hui reléguée dans la banlieue d'Achkhabad.

Ancien dentiste, Gourbangouly Berdymoukhamedov est arrivé au pouvoir en 2006 après la mort de M. Niazov. Ce dernier avait fait l'objet d'un véritable culte et avait fait renommer les mois de l'année d'après les noms des membres de sa famille ou écrit un «livre de l'Âme» que tous les écoliers devaient apprendre par coeur.

Lors de l'inauguration de la statue, à laquelle M. Berdymoukhamedov n'a pas assisté, la présidente du Parlement Akdja Nourberdieva a affirmé que le monument avait été érigé à la demande «de simples gens, de collectifs professionnels et d'organisations publiques».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer