Manifestations en Chine: une trentaine de policiers et civils blessés

Au moins 30 policiers et 38 civils ont été blessés lors de manifestations dans... (Photo Jewel Samad, archives AFP)

Agrandir

Photo Jewel Samad, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
PÉKIN, Chine

Au moins 30 policiers et 38 civils ont été blessés lors de manifestations dans le sud de la Chine, en fin de semaine, organisées pour contester la trajectoire prévue d'un chemin de fer.

Les citoyens de Linshui, outrés que le chemin de fer ne traverse pas leur région, ont marché dans les rues toute la fin de semaine après avoir entendu que le projet pourrait passer plutôt par Guang'an, qui dispose déjà d'un service de train.

Le gouvernement du comté de Linshui a indiqué que plus de 100 manifestants avaient attaqué les policiers et avaient brûlé des véhicules, samedi, forçant l'arrestation de 40 personnes. Ils ont interpellé 20 autres personnes le lendemain lorsque la foule s'était réunie une fois de plus.

On ne sait pas si les 60 personnes sont encore détenues ou si elles ont été libérées. Les services de police de la région et les porte-parole gouvernementaux n'ont pas rappelé l'Associated Press pour fournir plus de détails.

Des photos et des vidéos des manifestations montraient des rues bondées de manifestants qui brandissaient des pancartes.

Les habitants de la région demandent à ce que le chemin de fer, qui lie Chongqing et Dazhou, passe par Linshui, où, selon eux, 1 million de résidants ont besoin de cette infrastructure «urgemment» pour aider l'économie locale.

Le service de construction du chemin de fer de la province a indiqué lundi que la trajectoire n'avait pas encore été choisie et qu'il prendrait en considération les doléances des citoyens.

Le quotidien d'État «Global Times» plaidait dans un éditorial paru lundi que le gouvernement devrait opter pour un processus «ouvert et équitable» pour faire son choix. «Les forces policières peuvent être utiles, mais ils ne peuvent pas bénéficier de (l'appui) du peuple», est-il écrit.

L'éditorial ajoute cependant que le gouvernement ne devrait pas céder à la pression populaire dans sa «décision réfléchie».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer