Corée du Nord: incursion à bord de l'Air Force Un

Kim Jong-un a fait complètement réaménagé son avion... (PHOTO AFP/KCNA)

Agrandir

Kim Jong-un a fait complètement réaménagé son avion pour qu'il devienne un bureau personnel volant. Un peu à l'image d'Air Force One.

PHOTO AFP/KCNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Kim Jong-un possède sa version du fameux Air Force One américain. L'agence d'information officielle de la Corée du Nord a dévoilé, il y a quelques jours, des photos du dictateur à bord de son avion présidentiel, un vieil appareil soviétique dont il n'existe plus que quelques exemplaires dans le monde. Incursion, en photos, à bord de ce qu'on surnomme maintenant l'Air Force Un.

Le jet privé de Kim Jong-un est un Iliouchine Il-62, un avion de ligne soviétique conçu dans les années 60. Selon le site avionsmilitaires.net, seulement 11 appareils de ce type volent encore dans le monde, dont 2 en Corée du Nord. «Le fait que l'avion présidentiel soit si dépassé nous donne une bonne indication des limites économiques de la Corée du Nord et des sanctions qui pèsent sur elle, commente Benoit Hardy-Chartrand, associé de recherche au Centre pour l'innovation dans la gouvernance internationale (CIGI). Ces sanctions font qu'un manufacturier d'avions occidental ne peut pas faire affaire directement avec Pyongyang.»

Quoi qu'il en soit, L'Iliouchine-62 peut accueillir jusqu'à 195 passagers, mais Kim Jong-un l'a fait complètement réaménager pour qu'il devienne un bureau personnel volant. Un peu, donc, à l'image d'Air Force One, l'avion du président des États-Unis qu'on surnomme parfois la Maison-Blanche volante.

Des photos pour l'image

Des photos du dirigeant nord-coréen ont été dévoilées dans le cadre de l'une de ses fameuses «indications données sur le terrain» (en anglais: on-the-spot guidance). Il s'agit d'inspections que le leader suprême réalise autant dans des usines de matelas que dans des manufactures de jouets. L'objectif est de montrer que Kim Jong-un suit les changements qui se font partout au pays et tient les travailleurs à l'oeil.

Les experts ignorent pourquoi Kim Jong-un a décidé de dévoiler à ce moment-ci des photos de son jet privé. Benoit Hardy-Chartrand, du CIGI, rappelle que le dictateur a toujours voulu paraître près du peuple. «L'image de lui assis confortablement dans son avion privé peut sembler un peu maladroite dans ce contexte, dit-il. En même temps, les faiseurs d'images du régime voulaient montrer qu'il s'agissait bien pour lui d'inspecter des sites de construction et donc d'améliorer la gestion des affaires du pays.»

Selon l'expert Benoit Hardy-Chartrand, la flotte d'avions commerciaux de la Corée du Nord est largement composée de vieux avions soviétiques comme celui de Kim Jong-un, mais le régime a tout de même réussi à mettre la main sur quelques appareils neufs. «J'ai moi-même vécu les deux extrêmes en allant en Corée du Nord: une fois dans une très vieille carlingue soviétique, et l'an dernier dans un avion tout neuf», dit-il.

C'est donc dire que si les capacités nucléaires de la Corée du Nord inquiètent le monde entier, ses forces aériennes militaires sont cependant surtout composées de vieux MIG soviétiques. Le pays aurait tenté d'acheter des Sukhoi à Moscou l'an dernier, mais sans succès.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer