Naufrage d'un bateau sud-coréen: un mort, des dizaines de disparus

L'Oryong 501, exploité par la société sud-coréenne Sajo... (PHOTO ARCHIVES THE DAILY MAIL)

Agrandir

L'Oryong 501, exploité par la société sud-coréenne Sajo Industries, a coulé au large de l'Extrême-Orient russe, selon le ministère des Océans et de la Pêche.

PHOTO ARCHIVES THE DAILY MAIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SÉOUL

Des dizaines de marins sont portés disparus, et au moins un est mort, dans le naufrage lundi en mer de Béring d'un bateau de pêche sud-coréen avec 60 personnes à bord, ont annoncé les autorités à Séoul.

L'Oryong 501, exploité par la société sud-coréenne Sajo Industries, a coulé au large de l'Extrême-Orient russe à 14 h 20 locales (0 h 20, heure de Montréal), selon le ministère des Océans et de la Pêche.

L'équipage était constitué de onze Sud-Coréens, 35 Indonésiens et 13 Philippins, et un inspecteur russe se trouvait également à bord, a indiqué une porte-parole du ministère.

Sept personnes, dont l'enquêteur russe et six membres d'équipage, ont pu être sauvées, mais la mort d'un marin sud-coréen a été confirmée et les autres sont portés disparus, selon la même source.

«Le bateau s'est incliné progressivement à la suite d'une voie d'eau, et l'équipage a dû l'abandonner», a ajouté la porte-parole.

«Plusieurs bateaux se trouvant dans les parages participent aux opérations de recherche et de secours, mais elles sont entravées par le mauvais temps», a-t-elle précisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer