Puissant séisme au large de la Nouvelle-Zélande

Un puissant séisme de magnitude 6,7 a secoué lundi la côte est de la... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WELLINGTON

Un puissant séisme de magnitude 6,7 a secoué lundi la côte est de la Nouvelle-Zélande, mais les sismologues ont exclu toute menace de tsunami.

La secousse, qui s'est produite à 10h33 (17h33 dimanche, heure de Montréal), a été localisée en mer à près de 200 km de la ville de Gisborne, située sur l'île du Nord, et à une profondeur de 35 km, a précisé l'Institut américain de géophysique (USGS).

L'organisation de la défense civile néo-zélandaise a déclaré qu'il était «peu probable qu'il (le séisme) ait causé un tsunami qui menacera la Nouvelle-Zélande.

GeoNet, le service de surveillance sismique néozélandais, a classé la secousse comme «grave» et a déclaré qu'elle a été ressentie à travers la partie basse de l'île du Nord et dans le haut de l'île du Sud, les deux principales îles de la Nouvelle-Zélande.

Le séisme était cependant trop loin de la côté et trop profond pour causer des dégâts à terre, a déclaré un porte-parole du service.

La Nouvelle-Zélande est située sur la «Ceinture de feu» du Pacifique où les plaques continentales entrent fréquemment en collision provoquant une importante activité sismique.

Le pays subit environ 20 000 secousses par an, dont une moyenne de 2,5 séismes d'une magnitude d'au moins 6.

En février 2011, un séisme de magnitude 6,3 dans la région de Canterbury (île du Sud), autour de Christchurch, avait causé la mort de 185 personnes.

Wellington a subi en 1855 le séisme le plus puissant jamais enregistré en Nouvelle-Zélande.

La secousse de magnitude 8,2 a complètement modifié la géographie de la ville en lui faisant gagner 200 mètres sur la mer. Elle n'a toutefois fait que quatre morts.

Depuis juillet 2013, trois séismes de magnitude 6,3 ou plus y ont été relevés, sans qu'ils fassent de dégâts significatifs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer