Vue du haut de la Tour Shanghai

La Tour Shanghai (ou Shanghai Tower) a l'an... (PHOTO TOMOHIRO OHSUMI, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

La Tour Shanghai (ou Shanghai Tower) a l'an dernier dépassé en taille la tour taïwanaise Taipei 101 et est désormais le plus haut gratte-ciel d'Asie et le deuxième au monde après la Burj Khalifa à Dubaï, qui atteint 830 mètres.

PHOTO TOMOHIRO OHSUMI, ARCHIVES BLOOMBERG

Agence France-Presse
Shanghai, Chine

Deux jeunes Russes adeptes de sensations fortes sont parvenus à monter clandestinement au sommet de la deuxième plus haute tour du monde, la Tour Shanghai actuellement en construction, pour y tourner une vidéo donnant le vertige.

Les deux photographes «ninjas urbains», Vadim Makhorov et Vitaliy Raskalov, disent avoir profité de l'interruption du chantier à la date du Nouvel An lunaire (31 janvier) pour lancer leur spectaculaire expédition nocturne.

«Ce jour-là, il y avait un relâchement de la sécurité, les ouvriers étaient en congé et les grues étaient à l'arrêt», a expliqué sur son blogue Vitaliy Raskalov.

Après avoir monté en près de deux heures les 120 étages du gratte-ciel, les deux Russes sont parvenus à une plateforme au sommet de la tour, et de là ont encore escaladé l'immense grue surplombant la structure.

Dans une vidéo, on les voit prendre des positions périlleuses au-dessus de la ligne des nuages et de la pollution qui recouvre la mégalopole chinoise.



La société gérant la Shanghai Tower, citée dans la presse d'État, a promis de prendre des mesures pour empêcher une réédition d'un tel exploit.

Les internautes chinois étaient nombreux jeudi à saluer leur performance, seulement une minorité d'entre eux relevant qu'ils l'avaient fait en infraction de la loi.

«Oh mon Dieu! C'est terrifiant!», a écrit l'un d'entre eux. «Les superproductions d'Hollywood ne sont rien par rapport à cela», a estimé un autre.

Contactés jeudi, les deux Russes n'ont pas immédiatement répondu à un courriel de l'AFP. Les deux hommes sont coutumiers des ascensions clandestines de gratte-ciel, principalement en Russie.

Leur principal fait d'armes est d'avoir escaladé la pyramide de Gizeh, en Égypte, à la suite de quoi Vitaliy Raskalov avait présenté des excuses pour cet acte formellement interdit, dans une interview à CNN.

La Tour Shanghai (ou Shanghai Tower) a l'an dernier dépassé en taille la tour taïwanaise Taipei 101 et est désormais le plus haut gratte-ciel d'Asie et le deuxième au monde après la Burj Khalifa à Dubaï, qui atteint 830 mètres.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer