En quatre mots: la liberté religieuse en baisse

Les Ouïghours, musulmans du Xinjiang, figurent parmi les... (PHOTO GILLES SABRIE, ARCHIVES The NEW YORK TIMES)

Agrandir

Les Ouïghours, musulmans du Xinjiang, figurent parmi les principales victimes de la répression religieuse en Chine.

PHOTO GILLES SABRIE, ARCHIVES The NEW YORK TIMES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Menacés d'un côté par les intégristes et de l'autre par la laïcité, les croyants sont de plus en plus victimes d'intolérance, selon le nouveau rapport biennal de l'organisme chrétien Aide à l'Église en détresse (AED).

Vingt

C'est le nombre de pays où sévit une «haute intolérance» envers certaines croyances ou la religion dans son ensemble. Dans 14 cas, il s'agit d'«intégrisme musulman», comme en Irak et en Syrie, où les communautés «apostoliques», établies depuis l'époque des apôtres, sont menacées par le groupe État islamique. Dans les autres cas, comme la Chine ou la Birmanie, les persécutions religieuses sont le fait d'États totalitaires. Sur 196 pays étudiés, 81 ont connu une aggravation de l'intolérance religieuse.

France

Contrairement aux rapports sur la liberté religieuse du département d'État américain, le rapport d'AED n'évoque pas les lois interdisant le port de la burqa en France. L'obligation pour les maires de célébrer le mariage de couples gais qui en font la demande est dénoncée, tout comme le vandalisme contre une dizaine d'églises en 2012 et en 2013. En général, l'Europe est considérée comme faisant preuve d'une «intolérance préoccupante» - statut au 2e rang des plus faibles niveaux d'entraves à la liberté religieuse.

Chine

Les principales victimes de la répression religieuse en Chine sont les musulmans du Xinjiang et les chrétiens, sauf au Tibet, où le bouddhisme est aussi visé. Outre la nomination d'évêques par Pékin et des entraves au travail pastoral des évêques nommés par le Vatican et des prêtres qu'ils ont ordonnés, le rapport d'AED mentionne la destruction d'une église catholique et d'une cinquantaine d'églises évangéliques protestantes.

Canada

Le rapport d'AED dénonce la Charte des valeurs et le cours d'éthique et de culture religieuse du Québec, contesté par le collège privé jésuite Loyola. Le site catholique torontois conservateur Lifesitenews est abondamment cité. «Oui, Lifesitenews représente une portion conservatrice des catholiques, dit Marie-Claude Lalonde, directrice nationale pour AED au Canada. Mais ces gens-là font partie de l'Église, et nous voulons avoir un éventail assez large.»Le rapport a été rédigé avant les dernières élections provinciales, qui ont relégué à l'arrière-plan le débat sur la Charte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer