Manon Massé veut la consigne pour les bouteilles d'eau

La députée de Québec solidaire souligne qu'au Québec, près... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

La députée de Québec solidaire souligne qu'au Québec, près d'un milliard de bouteilles d'eau en plastique sont vendues, et que le taux de récupération est très faible. Seulement une bouteille sur six serait recyclée grâce à la collecte sélective.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Après la consigne pour les bouteilles de vin, la députée Manon Massé de Québec solidaire se lance dans une croisade pour obtenir la consigne pour les bouteilles d'eau.

Mme Massé participe samedi à une collecte spéciale de la Coop Les Valoristes, à Montréal. Lors de cet événement, tout contenant non consigné en métal, en verre ou en plastique est recueilli.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques profite de cette collecte pour réclamer l'élargissement de la consigne aux contenants d'eau.

Elle souligne qu'au Québec, près d'un milliard de bouteilles d'eau en plastique sont vendues, et que le taux de récupération est très faible. Seulement une bouteille sur six serait recyclée grâce à la collecte sélective.

Manon Massé déplore que ces petites bouteilles faites entre autres de pétrole se retrouvent en majorité dans les sites d'enfouissement.

Le gouvernement Couillard est en période de réflexion dans le dossier des consignes. Des sondages internes au gouvernement révèleraient un appui certain à la consigne des bouteilles de vin et d'eau. Ainsi, 65 % des Québécois affirment qu'ils retourneraient «toujours» leurs contenants vides s'il y avait consigne, et 24 % «la plupart du temps».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer