De grandes entreprises américaines s'engagent pour le climat

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des... (PHOTO JIM URQUHART, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la grande conférence sur le climat prévue à Paris, du 30 novembre au 11 décembre. Elle réunira 195 pays sous l'égide des Nations unies, qui devraient s'engager à limiter à 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale, générée par les émissions de gaz à effet de serre.

PHOTO JIM URQUHART, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Plus d'une dizaine de grandes entreprises américaines, dont le groupe automobile General Motors, ont pris l'engagement de lutter contre le changement climatique, apportant leur soutien au président Barack Obama en amont d'un sommet mondial en décembre, a annoncé lundi la Maison-Blanche.

L'exécutif américain a publié les engagements destinés à aider le climat de la Terre pris par des géants économiques des États-Unis incluant notamment la banque Goldman Sachs et le groupe informatique Apple.

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la grande conférence sur le climat prévue à Paris, du 30 novembre au 11 décembre. Elle réunira 195 pays sous l'égide des Nations unies, qui devraient s'engager à limiter à 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale, générée par les émissions de gaz à effet de serre.

Barack Obama a fait de la lutte contre le changement climatique l'une de ses priorités, mais il fait face à la ferme opposition du Congrès contrôlé par les républicains.

Son administration cherche donc à contourner l'obstacle en lançant des initiatives telles que celle qui vient d'aboutir à l'engagement de grands acteurs économiques du pays.

Des représentants de plus d'une dizaine d'entreprises devaient lundi matin se rendre à la Maison-Blanche avec le secrétaire d'État John Kerry. Le président Obama est actuellement en déplacement en Afrique de l'Est.

Selon la Maison-Blanche, les engagements de ces entreprises - qui ont réalisé l'an dernier 1300 milliards de dollars de chiffres d'affaires cumulés - vont de la réduction des gaz à effet de serre de leurs usines au financement d'activités à faible empreinte-carbone.

Elles ont également exprimé leur soutien aux négociations cruciales prévues de Paris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer