Brad Pitt n'est plus indésirable en Chine

Brad Pitt... (Photo: archives AP)

Agrandir

Brad Pitt

Photo: archives AP

Agence France-Presse
Shanghaï

Brad Pitt, que l'on disait indésirable en Chine depuis qu'il a joué dans un film sur le Tibet ayant irrité Pékin, se trouvait mardi à Shanghai avec sa fiancée Angelina Jolie.

L'acteur américain n'est donc plus persona non grata dans le pays devenu deuxième marché mondial du film, mais semblait adopter un profil bas pour son retour très longtemps attendu par ses fans chinois.

«En ce moment les enfants prennent un cours de confection de raviolis dim sum avec leur papa», a déclaré dans une conférence de presse Angelina Jolie, en campagne de promotion pour son film Maléfique, inspiré du conte La Belle au bois dormant.

Brad Pitt n'était pas présent à ce point presse, mais la visite à Shanghai a été une «merveilleuse expérience pour notre famille», a confié l'actrice, également productrice de Maléfique.

Même si les autorités chinoises ne le disaient pas explicitement, Brad Pitt était réputé banni en Chine depuis qu'il a joué dans Sept ans au Tibet, film d'aventure réalisé en 1997 par Jean-Jacques Annaud.

Sept ans au Tibet relate l'errance d'un alpiniste autrichien (joué par Brad Pitt) qui le mène à Lhassa, la capitale du Tibet, où il devient ami avec le 14e dalaï lama. Mais l'invasion du Tibet par la Chine en 1950 l'oblige à fuir.

Jean-Jacques Annaud est de son côté parvenu également à retrouver les bonnes grâces des autorités chinoises et même à obtenir l'autorisation de tourner des films dans le pays.

Il a ainsi tourné l'an dernier dans la région de la Mongolie intérieure, avec des acteurs chinois, un long métrage adapté du best-seller Le Totem du loup.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer