Cinéma hollywoodien: faible augmentation de la représentation LGBTQ

Mahershala Ali et Alex Hibbert dans une scène... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Mahershala Ali et Alex Hibbert dans une scène de Moonlight.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

L'association GLAAD affirme que la représentation des personnages LGBTQ dans les grandes productions cinématographiques hollywoodiennes a augmenté de près de 1 pour cent en 2016, mais le groupe précise que plusieurs de ces rôles n'étaient pas positifs.

L'étude annuelle de l'association, dévoilée jeudi, s'est penchée sur 125 films produits par les sept principaux studios d'Hollywood et a constaté que les progrès dans cette industrie demeurent loin derrière ceux observés en télévision et dans le cinéma indépendant, à qui l'on doit le gagnant du plus récent Oscar du meilleur film, Moonlight.

Trois des grands studios - Lionsgate Entertainment, Sony Pictures et Walt Disney Studios - ont obtenu une mention d'«échec». Aucun studio n'a reçu une note positive, parce que plusieurs des personnages issus de la communauté LGBTQ étaient utilisés comme sources de blagues seulement.

Le rapport note toutefois que des signes de progrès avaient été constatés dans les films parus en 2017 jusqu'ici.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer