Star Wars: les fans sur le pied de guerre depuis l'aurore

Levés aux aurores, déguisés en Jedi ou en... (PHOTO AFP)

Agrandir

Levés aux aurores, déguisés en Jedi ou en Dark Vador, les fans de Star Wars ont afflué par centaines mercredi matin vers le Grand Rex à Paris, pour assister à l'une des premières projections du nouvel opus de la saga culte.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anthony Lucas
Agence France-Presse
Paris

«Depuis le temps qu'on attendait ça...». Levés aux aurores, déguisés en Jedi ou en Dark Vador, les fans de Star Wars ont afflué par centaines mercredi matin vers le Grand Rex à Paris, pour assister à l'une des premières projections du nouvel opus de la saga culte.

Certains sont arrivés dès 7 heures pour être les premiers à découvrir Le Réveil de la Force, septième volet de la série intergalactique, dont l'intrigue a été tenue secrète par les studios Disney pour alimenter le suspense.

Une longue file s'est rapidement formée devant le cinéma, l'un des plus grands d'Europe, situé sur les Grands Boulevards au coeur de la capitale.

«C'est vraiment ma grande de passion et c'est ici, à Paris, qu'il faut être aujourd'hui pour voir le film», assure Jacob Okopny, un trentenaire qui s'est levé à l'aube pour venir de Bruxelles, même si le film sort aussi en Belgique mercredi.

Pour l'occasion, le jeune homme a revêtu la combinaison orange des pilotes de chasse de la Rébellion de la première trilogie (épisodes IV, V et V). «Se déguiser, c'est une façon de rendre hommage aux créateurs de la série qui nous ont tant fait rêvés», explique ce fan de la première heure.

Son personnage préféré? Wedges Antilles, l'un des meilleurs pilotes de X-Wing de l'Alliance, rebelle devenu général au fil des épisodes. «Pas vraiment le plus connu...», concède-t-il.

«Mes Picasso à moi»

À ses côtés, sa compagne, Carole, 27 ans, mordue elle aussi, s'impatiente. «Depuis le temps qu'on attendait ça. C'est vraiment l'événement!», lance -t-elle. Le couple belge a été rejoint dans la file d'attente par trois amis parisiens déguisés en Siths, ennemis jurés de l'ordre Jedi, portant tunique noire à capuchon et sabre laser.

Un peu plus loin, trois fans arborent un casque noir rutilant de Darth Vador, au-dessus de leur costume cravate. D'autres ont choisi d'endosser la cape des chevaliers Jedi.

Venu de Saint-Maur, dans la région parisienne, Pierre Beauvy s'est habillé comme d'habitude mais il a tout de même voulu marquer son appartenance «au clan» en arborant fièrement un sabre laser... en plastique.

Inconditionnel de la série depuis qu'il a vu le premier épisode en salle à sa sortie, ce quinquagénaire aime «l'esprit chevaleresque de la saga et aussi le fait que l'on puisse facilement s'identifier aux personnages, qu'ils soient bons ou méchants».

Ce qu'il attend du nouvel opus? «On a envie d'un retour aux sources, de décors naturels pour retrouver l'enthousiasme des origines», dit-il. De nombreux aficionados avaient en effet jugé la dernière trilogie «trop numérique».

«Il faut tourner la page et donner un nouvel élan», explique encore ce fan-collectionneur qui possède une réplique de sabre laser «d'après un original ayant servi sur un tournage».

Autres reliques: des autographes d'acteurs cultes de la série, Alec Guinness (Darth Vador), Mark Hamil (Luke Skywalker). «Ce sont mes Picasso à moi», plaisante-t-il.

Star Wars - Le réveil de la force

Cote La Presse

Plus de trente ans après la bataille d'Endor, les nostalgiques de l'ancien régime, rassemblés sous la bannière du Premier Ordre, débarquent sur la...
Fiche du film
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer