L'été sur nos écrans: la bande des 100

La famille Bélier... (Photo: fournie par Films Séville)

Agrandir

La famille Bélier

Photo: fournie par Films Séville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'arrivée de l'été annonce la présence des superhéros (Avengers, Fantastic Four et autres Terminator) sur nos écrans, mais aussi de films signés Woody Allen, Emmanuel Mouret, Jonathan Demme, François Ozon et Ricardo Trogi. Plus de 100 nouveaux films sont attendus!

MAI

En plus d'annoncer le retour en force des superhéros, le mois de mai sera aussi marqué par les nouvelles offrandes de cinéastes de renom. En prime, un film phénomène qui séduit la France depuis cinq mois.

La famille Bélier : Comédie dramatique d'Éric Lartigau. Avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens, Eric Elmosnino.

Douée pour le chant, une adolescente, seule à entendre dans une famille de sourds, risque de briser le coeur de ses parents en montant à Paris pour faire carrière.

Sortie à la mi-décembre en France, la tendre comédie d'Éric Lartigau (Prête-moi ta main, L'homme qui voulait vivre sa vie) a connu là-bas un succès fulgurant. Plus de 7 millions de spectateurs sont allés voir ce film pour lequel les acteurs ont dû apprendre le langage des signes, y compris Louane Emera, interprète de sa famille de sourds face au monde. Cette dernière a en outre été révélée grâce à la version française de The Voice, où elle a été demi-finaliste. - 8 mai

Avengers: Age of Ultron : Film d'action réalisé par Joss Whedon. Avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, Scarlett Johansson.

Les superhéros unissent à nouveau leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires: Ultron, un être technologique terrifiant qui s'est juré d'éradiquer l'espèce humaine.

Les admirateurs n'ont maintenant plus que quelques jours à patienter. S'il faut se fier à la performance du premier volet de la série The Avengers en 2012 (au troisième rang des plus grands succès de tous les temps avec des recettes mondiales de 1,5 milliard de dollars), on peut affirmer que ce nouvel épisode sera sans l'ombre d'un doute l'un des plus sérieux prétendants au titre du film le plus populaire de 2015. L'équipe est d'ailleurs pratiquement inchangée, tant derrière que devant la caméra. Avengers: Age of Ultron compte par ailleurs 3000 plans à effets spéciaux, soit 500 de plus que Captain America 2 et 250 de plus que Guardians of the Galaxy... - 1er mai

Far from the Madding Crowd : Drame réalisé par Thomas Vinterberg. Avec Carey Mulligan, Juno Temple, Michael Sheen, Matthias Schoenaerts.

Dans la campagne anglaise de l'époque victorienne, une jeune héritière doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s'assumer seule et sans mari, ce qui n'est pas du goût de tous.

Le cinéaste danois Thomas Vinterberg (Festen, La chasse) porte à son tour au grand écran le roman classique de Thomas Hardy, dont l'adaptation cinématographique la plus célèbre reste celle qu'avait réalisée John Schlesinger en 1967 (avec Julie Christie dans le rôle principal). On avance que cette fois, l'équilibre entre les trois prétendants de l'héritière serait modifié, l'accent étant mis davantage sur la relation entre l'héroïne et le fermier Gabriel Oak, interprété par l'acteur belge Matthias Schoenaerts (De rouille et d'os, Bullhead). - 8 mai

Mad Max: Fury Road : Drame apocalyptique réalisé par George Miller. Avec Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult.

Mad Max est capturé par une bande qui parcourt le désert à bord d'un véhicule militaire piloté par une impératrice qui fuit un seigneur de guerre enragé...

Trente ans après le dernier volet de ce feuilleton apocalyptique, George Miller, qui n'a pas réalisé de long métrage «en vrai» depuis Babe: Pig in the City, a enfin eu l'occasion de tourner le film qu'il songeait à faire depuis 1997. Tom Hardy reprend le personnage qu'a créé Mel Gibson. De ce fait, Mad Max: Fury Road serait une sorte de relance de la série originelle. Le comédien précise en effet qu'il s'agit d'une relecture de la saga, mais toujours avec le même personnage. Le film sera lancé au Festival de Cannes, hors compétition. - 15 mai

Tomorrowland : Drame de science-fiction réalisé par Brad Bird. Avec Britt Robertson, George Clooney, Hugh Laurie.

Une adolescente allumée et curieuse des sciences s'embarque avec un ancien inventeur désillusionné pour une périlleuse mission.

Les studios Disney auraient-ils une franchise à la Pirates des Caraïbes entre les mains? Comme la célèbre série mettant en vedette Johnny Depp, Tomorrowland est aussi inspiré d'une attraction de Disneyland. Le film a d'ailleurs été principalement tourné dans les parcs qu'exploite le studio en Californie et en Floride. L'idée de baser un long métrage sur l'une des sections à thèmes de ces parcs est d'ailleurs clairement revendiquée par le réalisateur Brad Bird (Mission: Impossible - Ghost Protocol). - 22 mai

Aloha : Drame réalisé par Cameron Crowe. Avec Emma Stone, Rachel McAdams, Bradley Cooper, Jay Baruchel, Bill Murray, Alec Baldwin.

Présumé mort après un incident survenu en Afghanistan, un entrepreneur vit caché et n'a pour toute compagnie qu'un super ordinateur. Il est assigné au lancement secret d'un satellite à Hawaii.

Aloha est seulement le deuxième long métrage que propose le réalisateur de Jerry Maguire en 10 ans. Cameron Crowe, qui a été catapulté de façon grandiose dans le monde du cinéma grâce à Almost Famous, a d'ailleurs mis quatre années à peaufiner le scénario de ce film intrigant. À un mois de la sortie, on sait encore peu de choses à propos de ce film. Sinon qu'il met de l'avant une distribution de tout premier ordre, de laquelle fait notamment partie Jay Baruchel, fier ambassadeur de Montréal à Hollywood. - 29 mai

Entourage... (Photo: fournie par Warner Bros.) - image 2.0

Agrandir

Entourage

Photo: fournie par Warner Bros.

JUIN

En plus de la bande d'Entourage, une bande de dinosaures refait maintenant surface. Pendant ce temps en France, on décortique de toutes les façons les jeux de l'amour et du hasard...

Entourage : Comédie satirique réalisée par Doug Ellin. Avec Kevin Connolly, Adrian Grenier, Jeremy Piven, Mark Wahlberg.

Même si les gens de son entourage ont maintenant de nouvelles ambitions, l'acteur Vincent Chase évolue toujours avec eux dans le merveilleux monde de Hollywood.

L'excellente série à succès de la chaîne spécialisée HBO passe maintenant au grand écran avec la même équipe. À l'aune des révélations épistolaires entre certains dirigeants du studio Sony et de producteurs influents, révélées par WikiLeaks, Entourage empruntera presque ici à nos yeux les allures d'une version édulcorée de la réalité. On souhaite en tout cas une transition mieux réussie que celle de Sex and the City... - 5 juin

Caprice : Comédie sentimentale réalisée par Emmanuel Mouret. Avec Emmanuel Mouret, Virginie Efira, Anaïs Demoustier, Laurent Stocker.

Un modeste instituteur devient l'amoureux d'une actrice célèbre, mais il est aussi convoité par une jeune femme entreprenante et un brin excessive...

Après Une autre vie, un mélodrame qui n'a pas fait l'unanimité, Emmanuel Mouret revient au genre qui lui a valu sa réputation: la comédie romantique. Avec Caprice, le réalisateur de L'art d'aimer nous propose une autre variation des jeux de l'amour et du hasard. Pour son personnage, le cinéaste s'est inspiré de Buster Keaton, Pierre Richard et Jerry Lewis, «des grands maladroits qui trouvaient toujours une femme sensible à leur gaucherie, à leur gentillesse...», dit-il. - 12 juin

Jurassic World : Film d'action réalisé par Colin Trevorrow. Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Judy Greer.

Pour contrer le déclin d'un parc consacré aux dinosaures, on propose maintenant une nouvelle attraction. Mais l'opération tourne mal...

Steven Spielberg, le réalisateur du film original sorti il y a 22 ans, a orchestré l'idée de la relance de cette franchise. C'est maintenant chose faite. Pour la première fois, aucun des personnages originaux n'apparaîtra dans ce film, le quatrième de la série. «Je sais que les admirateurs auraient aimé revoir les personnages qu'incarnaient Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum, reconnaît le réalisateur Colin Trevorrow. Honnêtement, il n'y avait aucune raison plausible d'entraîner ces personnages au même endroit et de leur faire vivre le même drame une nouvelle fois.» - 12 juin

Inside Out (Sens dessus dessous) : Film d'animation réalisé par Pete Docter. Voix de la version québécoise: Xavier Dolan, Charlotte Le Bon, Sonia Vachon, Réal Bossé, Édith Cochrane.

Dans le cerveau d'une fillette de 11 ans, véritable centre de contrôle des émotions, un branle-bas s'installe à la faveur d'un changement de vie.

Dans ce film d'animation produit par Pixar, le réalisateur d'Up (Là-haut) s'est inspiré des sautes d'humeur de sa propre fille de 12 ans pour imaginer cette histoire. «Les études existantes affirment que de tous les êtres vivants sur la Terre, ce sont les jeunes filles de 11 à 15 ans qui sont les plus sensibles et réceptives aux changements sociaux!», a déclaré le cinéaste. Inside Out sera lancé en primeur mondiale au Festival de Cannes, où il fera l'objet d'une présentation hors-concours. - 19 juin

Une nouvelle amie : Drame réalisé par François Ozon. Avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz.

En profonde dépression après la mort de sa meilleure amie, une femme fait une découverte surprenante au sujet du mari de la disparue.

François Ozon (Dans la maison) porte cette fois à l'écran la nouvelle de Ruth Rendell Une amie qui vous veut du bien. Le réalisateur a choisi Romain Duris pour interpréter un personnage ayant deux incarnations. Il s'agit d'ailleurs de la première collaboration entre les deux hommes. «Depuis 20 ans que je fais ce métier, j'essaie de décaler ma part masculine, mais là, d'un coup, j'ai poussé franchement la porte!», a déclaré l'acteur. Il est à noter qu'une bonne partie de ce film a été tournée dans une banlieue de la Rive-Sud. - 5 juin

Me and Earl and the Dying Girl : Drame réalisé par Alfonso Gomez-Rejon. Avec Thomas Mann, Jon Bernthal, Nick Offerman, Olivia Cooke.

Un cinéaste adolescent se rapproche d'une jeune fille qu'il n'a pas vue depuis la maternelle. Cette dernière est aujourd'hui atteinte de leucémie.

Reconnu pour avoir réalisé des épisodes de séries à succès (Glee, American Horror Story), Alfonso Gomez-Rejon porte à l'écran un roman de Jesse Andrews. L'an dernier, The Fault in Our Stars a prouvé que le thème de la maladie à l'adolescence pouvait séduire les foules. En sera-t-il de même avec Me and Earl and the Dying Girl? Il y a tout lieu de le croire, car en plus d'obtenir le Grand Prix du jury, ce deuxième long métrage de Gomez-Rejon a été plébiscité par le public du festival de Sundance. - 26 juin

Ego Trip... (Photo: fournie par Films Séville) - image 3.0

Agrandir

Ego Trip

Photo: fournie par Films Séville

JUILLET

Patrick Huard en vedette dans un film? Cela n'était pas arrivé depuis Omertà, il y a trois ans. Comment la comédie Ego Trip s'en tirera-t-elle devant les superproductions hollywoodiennes?

Ego Trip : Comédie réalisée par Benoît Pelletier. Avec Patrick Huard, Antoine Bertrand, Guy Jodoin, Marie-Ève Milot.

Pour redorer son image, un populaire animateur de talk-show se rend en Haïti afin d'agir comme porte-parole d'une ONG québécoise qui oeuvre là-bas.

Cette nouvelle production assume son statut de franche comédie. Écrite par François Avard et produite par Denise Robert, elle met en vedette deux des plus grandes vedettes du cinéma québécois: Patrick Huard et Antoine Bertrand. Pour l'occasion, Benoît Pelletier signe la réalisation. Ego Trip sera d'ailleurs le premier long métrage de cet auteur spécialisé en humour, aussi metteur en scène (Les Morissette). Au cinéma, Pelletier a notamment participé à l'écriture des scénarios d'Idole instantanée, De père en flic et Le sens de l'humour. - 8 juillet

Magic Mike XXL : Comédie dramatique réalisée par Gregory Jacobs. Avec Channing Tatum, Elizabeth Banks, Amber Heard, Matt Bomer.

Trois ans après avoir abandonné son métier de stripteaseur, Mike accepte de participer à un ultime spectacle.

Steven Soderbergh n'est plus derrière la caméra. Du moins, pas à titre de réalisateur. Le signataire du premier opus reste néanmoins très présent. En plus d'être l'un des producteurs délégués, ce dernier signe en effet la direction photo de ce deuxième opus, de même que le montage. Par ailleurs, Matthew McConaughey n'est plus là pour enseigner aux recrues, mais Channing Tatum reste toujours fidèle au poste dans le rôle du danseur «exotique» qui donne au film son titre. - 1er juillet

Un homme idéal : Thriller réalisé par Yann Gozlan. Avec Pierre Niney, Ana Girardot, André Marcon.

Un jeune écrivain dont les romans n'ont jamais trouvé éditeur tombe sur le manuscrit inconnu d'un vieil homme mort. Et connaît maintenant la gloire...

Dans ce thriller réalisé par Yann Gozlan, Pierre Niney, lauréat du César du meilleur acteur grâce à sa composition dans Yves Saint Laurent, change complètement de registre. Après Captifs, un film d'horreur réalisé en 2010, Yann Gozlan avait envie de mettre en scène un thriller dans lequel le protagoniste passerait une sorte de pacte avec le diable pour réussir à tout prix dans la vie. Jusqu'où est-on prêt à aller pour connaître le succès? - 17 juillet

Amy : Documentaire réalisé par Asif Kapadia. Avec Amy Winehouse.

Grâce à des scènes d'archives, la chanteuse Amy Winehouse, morte tragiquement il y a quatre ans, se raconte.

Cinq ans après l'excellent documentaire Senna, Asif Kapadia s'attarde à dresser un portrait de la chanteuse Amy Winehouse. Pour ce faire, le cinéaste compterait utiliser des scènes d'archives inédites, dans lesquelles l'artiste, aux prises avec des problèmes de consommation qui auront finalement eu raison d'elle, raconte elle-même son histoire. Simplement intitulé Amy, ce long métrage sera lancé dans quelques semaines au Festival de Cannes à la faveur d'une présentation spéciale. - 17 juillet

Trainwreck : Comédie réalisée par Judd Apatow. Avec Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson, Tilda Swinton, Marisa Tomei.

N'ayant jamais cru à une relation exclusive, une femme phobique à l'engagement amoureux doit confronter ses peurs quand elle rencontre un bon gars...

Trois ans après This is 40, Judd Apatow revient à la réalisation pour porter à l'écran un scénario écrit par l'humoriste Amy Schumer. Cette dernière tient le rôle principal dans cette comédie pour laquelle une distribution impressionnante est mise à contribution. Plusieurs comédiens de Saturday Night Live sont de la partie, notamment Bill Hader, Colin Quinn et Vanessa Bayer. Quelques athlètes gratifient aussi ce film intrigant de leur présence. C'est le cas du lutteur John Cena et de la vedette du basketball LeBron James. La rumeur venue de la présentation du film au festival South By Southwest est plutôt favorable. - 17 juillet

Mission: Impossible - Rogue Nation : Film d'action réalisé par Christopher McQuarrie. Avec Tom Cruise, Sean Harris, Rebecca Ferguson, Jeremy Renner.

Ethan Hunt et son équipe s'attaquent cette fois à une organisation internationale secrète et sans scrupules, qui tente d'achever tous les membres de l'Impossible Missions Force.

Le réalisateur Brad Bird avait fait de Mission: Impossible - Ghost Protocol un excellent film, mais il n'a pas souhaité reprendre du service. À la suggestion de Tom Cruise, la production a fait appel à Christopher McQuarrie, scénariste et réalisateur de Jack Reacher. À 52 ans, la superstar maintient par ailleurs la forme et le rythme. Le film est marqué par une cascade au cours de laquelle l'acteur s'agrippe lui-même à un avion qui est en train de décoller... -31 juillet

Le mirage... (Photo: fournie par Films Séville) - image 4.0

Agrandir

Le mirage

Photo: fournie par Films Séville

AOÛT

Louis Morissette par Ricardo Trogi; Meryl Streep devant la caméra de Jonathan Demme; Emma Stone et Joaquin Phoenix devant celle de Woody Allen; et un film précédé d'une rumeur triomphale en Espagne. La rentrée est à nos portes?

Le mirage : Comédie réalisée par Ricardo Trogi. Avec Louis Morissette, Patrice Robitaille, Julie Perreault, Christine Beaulieu.

Le quotidien d'un homme dont le bonheur passe obligatoirement par le regard que les autres portent sur lui.

Pour la première fois de sa carrière, Ricardo Trogi met son talent de cinéaste au service d'un autre auteur. Le réalisateur de 1987 porte en effet à l'écran le premier scénario de long métrage d'un certain Louis Morissette, aussi producteur et interprète principal. Les deux hommes partagent une évidente communauté d'esprit, d'autant que Trogi voit un peu ce Mirage comme un film «cousin» d'Horloge biologique, tourné il y a 10 ans. Les personnages principaux sont à l'aube de la quarantaine, ont des enfants et une carrière stable. Louis Morissette avait envie de parler de remise en question personnelle et, aussi, de surconsommation. - 5 août

Ricki and the Flash : Drame réalisé par Jonathan Demme. Avec Meryl Streep, Sebastian Stan, Kevin Kline, Mamie Gummer.

Des années après avoir quitté sa famille pour devenir une star du rock, une femme revient vers ses enfants tandis que l'un d'eux est en plein divorce.

Sept ans après Rachel Getting Married, Jonathan Demme revient au long métrage. Cette fois, le réalisateur de The Silence of the Lambs, qui se consacre aussi beaucoup au film documentaire et à la réalisation d'épisodes de séries destinées à la télé, porte à l'écran un scénario de Diablo Cody. Cette dernière, rappelons-le, avait obtenu l'Oscar du meilleur scénario grâce à Juno, un film réalisé par Jason Reitman. Ricki and the Flash, qui marque en outre les retrouvailles entre Meryl Streep et Kevin Kline 33 ans après Sophie's Choice, donne aussi l'occasion à l'actrice d'exception de jouer avec Mamie Gummer, sa propre fille. - 7 août

Fantastic Four : Film d'action et d'aventures réalisé par Josh Trank. Avec Miles Teller, Michael B. Jordan, Kate Mara, Jamie Bell.

Quatre jeunes étrangers, téléportés dans un autre univers, doivent apprendre à exploiter leurs nouvelles capacités et travailler ensemble pour sauver la Terre d'un ancien ennemi.

Les admirateurs de ces personnages de l'écurie Marvel connaissent déjà bien les deux volets cinématographiques de The Fantastic Four, sortis en 2005 et en 2007. Mais voilà. Cette fois, on efface tout et on recommence. Le studio Fox désire en effet relancer la série sur de toutes nouvelles bases. Aux commandes: Josh Trank, réalisateur de Chronicle. Miles Teller, fraîchement sorti du triomphe de Whiplash, Kate Mara et Jamie Bell dominent la nouvelle distribution. Un autre opus est déjà prévu en 2017. - 7 août

Irrational Man : Comédie réalisée par Woody Allen. Avec Emma Stone, Joaquin Phoenix, Parker Posey.

Un prof de philo en pleine crise existentielle trouve un nouveau sens à sa vie en entretenant une relation avec une étudiante.

Après le peu convaincant Magic in the Moonlight, Woody Allen retrouvera-t-il la forme, deux ans après Blue Jasmine? On sait encore peu de choses de ce nouveau film, mis à part le fait que le vétéran fait de nouveau équipe avec Emma Stone, et que Joaquin Phoenix fait ici son entrée dans l'univers «allenien». La première mondiale d'Irrational Man, que le réalisateur de Manhattan a tourné au Rhode Island, aura lieu au Festival de Cannes. - 7 août

Marshland (La isla minima) : Thriller réalisé par Alberto Rodriguez. Avec Javier Gutiérrez, Raul Arévalo, Maria Varod.

Dans l'Espagne post-franquiste des années 80, deux policiers que tout oppose sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes.

Le cinéaste espagnol Alberto Rodriguez n'est pas encore très connu sur la scène internationale, mais la donne risque de changer avec La isla minima, son sixième long métrage. Ce thriller, intitulé Marshland pour le marché international, a triomphé à la plus récente cérémonie des prix Goya en Espagne, l'équivalent des Oscars là-bas. Dix de ses seize sélections ont en effet été transformées en trophées, notamment dans les catégories les plus prestigieuses (film, réalisation, scénario). - 14 août

Straight Outta Compton : Drame biographique réalisé par F. Gary Gray. Avec O'Shea Jackson Jr., Corey Hawkins, Aldis Hodge, Paul Giamatti.

Ce film retrace l'histoire de N.W.A., groupe de hip-hop venu des rues de Compton en Californie dans les années 80.

Ayant jusqu'à maintenant réalisé des films parfois drôles, parfois musclés (The Italian Job, Be Cool, Law Abiding Citizen), F. Gary Gray porte cette fois à l'écran l'histoire de N.W.A. (Niggaz Wit Attitudes), groupe musical phare des années 80. Chef de file du «gangsta rap», le groupe fut souvent au coeur de controverses. Les Dr. Dre, MC Ren, Easy-E et autres Ice Cube sont ainsi personnifiés par de jeunes acteurs à l'écran. O'Shea Jackson Jr a même travaillé pendant deux ans pour jouer son propre père à la ville, mieux connu sous le nom d'Ice Cube. - 14 août

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer