• Accueil > 
  • Cinéma > 
  • Nouvelles 
  • > Paris interdit le tournage de films d'action et policiers dans ses rues 

Paris interdit le tournage de films d'action et policiers dans ses rues

Le tournage de scènes d'extérieur incluant des policiers,... (Photo Laurent Cipriani, AP)

Agrandir

Le tournage de scènes d'extérieur incluant des policiers, des soldats ou des gardes de sécurité a été discrètement interdit après les attaques dans la capitale française.

Photo Laurent Cipriani, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
PARIS

Craignant que des acteurs soient pris pour de véritables policiers - et que des citoyens croient que des scènes de poursuite sont réelles - Paris a décidé de restreindre les tournages de films d'action dans la ville.

Le tournage de scènes d'extérieur incluant des policiers, des soldats ou des gardes de sécurité a été discrètement interdit après les attaques qui ont fait 20 morts, dont trois tireurs, dans la capitale française.

Sylvie Barnaud, qui est responsable d'accorder les permissions de tournage extérieur à Paris, a expliqué à l'Associated Press que les acteurs en uniforme pouvaient devenir des cibles pour les terroristes, en plus de causer la confusion chez le public en général.

Mme Barnaud ignore combien de temps l'interdiction sera en vigueur, mais les tensions sont toujours fortes à Paris, où des policiers armés et des soldats sont toujours en poste sur les sites à risque, dont les synagogues, les bureaux des médias et les secteurs commerciaux.

La ville est depuis longtemps prisée par les cinéastes, surtout pour des scènes de poursuite devant certains des attraits touristiques les plus connus de la planète.

Le film de Luc Besson, Lucy, avec Scarlett Johansson, inclut une poursuite policière près du Louvre, une scène qui serait aujourd'hui impossible à tourner.

La même chose pourrait être dite au sujet de Edge of Tomorrow, partiellement tourné dans la capitale française, avec Emily Blunt et Tom Cruise.

Plusieurs tournages ont déjà été perturbés, notamment celui de Flic, tout simplement, qui devait inclure une scène avec un policier posté près d'une école. Les scènes tournées près de sites religieux ou d'écoles - tous deux protégés par le plan de sécurité d'urgence - sont aussi interdites.

«Oui, nous devions tourner cette scène, mais ça n'a pas été permis. Nous devons bien sûr respecter les nouvelles règles et nous avons changé notre plan de production», a expliqué le régisseur Stéphan Guillemet.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer