Deux films de Charles-Olivier Michaud en avril

Charles-Olivier Michaud devrait faire paraître son premier opus... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Charles-Olivier Michaud devrait faire paraître son premier opus américain, One Square Mile, en avril.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

One Square Mile, premier film américain de Charles-Olivier Michaud, sortira en avril aux États-Unis et au Québec, a confié le cinéaste à La Presse. Son prochain film québécois, Exil, sortira presque au même moment. Le jeune réalisateur, qui enfile les projets à bonne vitesse, tant au grand qu'au petit écran, est au comble de la fébrilité à l'approche de la sortie de ces deux nouveautés.

«Le processus a été long, car j'ai tourné One Square Mile à Seattle il y a 18 mois, mais je suis très content du résultat, lance M. Michaud. Je suis allé récemment présenter le film en privé à Richard Jenkins et Kim Basinger, qui tiennent chacun un rôle important, et ils sont très heureux. Richard va beaucoup suivre et appuyer le film durant la promotion. Il n'arrête pas de me demander où est le scénario du prochain film que je vais tourner avec lui!»

One Square Mile met aussi en vedette le comédien Kelly Blatz. Comme on peut le voir dans la bande-annonce, Blatz interprète un jeune athlète reconnu pour son côté tête brûlée, jusqu'au jour où un entraîneur à la retraite le prend sous son aile.

Une première projection officielle du film a eu lieu en novembre dernier au marché AFI de Los Angeles. Selon M. Michaud, il sortira dans une quarantaine de villes américaines. «Ce fut un tournage à petit budget, comme Dallas Buyers Club, dit-il. Mais tout le monde y a mis du sien.»

Avril devrait également marquer la sortie d'Exil, qui met en vedette Stephen McHattie, Paul Doucet et Julie Le Breton. Tourné en République dominicaine et au Québec, le film suit le parcours singulier d'un enfant haïtien de 12 ans qui, après le décès de son père, traverse l'Amérique pour retrouver la trace de sa mère.

«Exil est un road movie initiatique, une fable réaliste», dit M. Michaud.

Après une première présentation en octobre 2012 en Abitibi-Témiscamingue, le cinéaste et le producteur Réal Chabot (Films du Boulevard) ont décidé d'apporter des changements à l'oeuvre avant sa sortie. «Nous avons entre autres ajouté un volet narratif qui apporte une nouvelle énergie, une poésie accrue au film», assure le réalisateur.

Assurée par Stanley Péan, la narration a été enregistrée en anglais et en français.

Nouveaux projets

Charles-Olivier Michaud a fait une entrée remarquée au cinéma avec son premier long métrage, Snow and Ashes, coproduit avec David-Alexandre Coiteux, qui tenait l'un des deux rôles principaux. Il a ensuite réalisé Sur le rythme, film de danse avec Mylène St-Sauveur et Nico Archambault.

Récemment, M. Michaud a fait ses premiers pas dans le monde de la télévision en réalisant la plupart des épisodes de la dernière saison de La galère. «Cela m'a permis de rencontrer plein d'actrices et d'acteurs de grand talent», dit-il.

Le jeune cinéaste est récemment revenu du Népal, où il s'est rendu pour le tournage d'un projet qu'il qualifie de secret et confidentiel. «Mais vous allez en entendre parler sous peu», assure-t-il.

M. Michaud planche enfin sur un nouveau long métrage intitulé Sodome qui sera produit chez GO Films. «J'ai écrit le scénario et je serai à la réalisation de ce thriller. J'espère, si tout va bien, pouvoir le tourner cette année.»




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer