Mostra de Venise: le Lion d'or à Roy Andersson

  • Le réalisateur suédois Roy Andersson a remporté samedi le Lion d'or pour son film <em>Un pigeon assis sur une branche, réfléchissant sur l'existence.</em> (PHOTO TONY GENTILE, REUTERS)

    Plein écran

    Le réalisateur suédois Roy Andersson a remporté samedi le Lion d'or pour son film Un pigeon assis sur une branche, réfléchissant sur l'existence.

    PHOTO TONY GENTILE, REUTERS

  • 1 / 42
  • Le réalisateur Andrej Koncalovskij exhibe son Lion d'argent, décerné samedi à Venise pour son film <em>The Postman's White Nights</em>. (Photo Andrew Medichini, AP)

    Plein écran

    Le réalisateur Andrej Koncalovskij exhibe son Lion d'argent, décerné samedi à Venise pour son film The Postman's White Nights.

    Photo Andrew Medichini, AP

  • 2 / 42
  • Le scénariste et réalisateur Chaitanya Tamhane a reçu samedi le prix Orizzonti pour son film <em>Court</em>. (PHOTO TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    Le scénariste et réalisateur Chaitanya Tamhane a reçu samedi le prix Orizzonti pour son film Court.

    PHOTO TIZIANA FABI, AFP

  • 3 / 42
  • Le réalisateur turc Kaan Mujdeci a remporté samedi à Venise le Prix spécial du Jury pour son film <em>Sivas</em>. (PHOTO TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    Le réalisateur turc Kaan Mujdeci a remporté samedi à Venise le Prix spécial du Jury pour son film Sivas.

    PHOTO TIZIANA FABI, AFP

  • 4 / 42
  • La réalisatrice iranienne Rakhshan Bani-Etemad a reçu samedi le prix du Meilleur scénario pour son film <em>Ghesseha</em>. (PHOTO TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    La réalisatrice iranienne Rakhshan Bani-Etemad a reçu samedi le prix du Meilleur scénario pour son film Ghesseha.

    PHOTO TIZIANA FABI, AFP

  • 5 / 42
  • Jour 10 - Ethan Hawke, vedette du film <em>Good Kill</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 10 - Ethan Hawke, vedette du film Good Kill.

    Photo: AFP

  • 6 / 42
  • Jour 10 - January Jones, vedette du film <em>Good Kill</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 10 - January Jones, vedette du film Good Kill.

    Photo: AFP

  • 7 / 42
  • Jour 10 - Zoe Kravitz, fille de Lenny Kravitz, vedette du film <em>Good Kill</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 10 - Zoe Kravitz, fille de Lenny Kravitz, vedette du film Good Kill.

    Photo: AFP

  • 8 / 42
  • Jour 10 - Le réalisateur Andrew Niccol a présenté son film <em>Good Kill </em>en compétition officielle.<em></em> (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 10 - Le réalisateur Andrew Niccol a présenté son film Good Kill en compétition officielle.

    Photo: AFP

  • 9 / 42
  • Jour 9 - L'acteur et réalisateur James Franco a présenté son film <em>The Sound and the Fury</em> en compétition officielle. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 9 - L'acteur et réalisateur James Franco a présenté son film The Sound and the Fury en compétition officielle.

    Photo: AFP

  • 10 / 42
  • Jour 9 -L'actrice Ahna O'Reilly, vedette du film <em>The Sound and the Fury</em> de James Franco. (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 9 -L'actrice Ahna O'Reilly, vedette du film The Sound and the Fury de James Franco.

    Photo: Reuters

  • 11 / 42
  • Jour 9 - James Franco a reçu le prix Jaeger-Le Coultre des mains de Carmen Chaplin. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 9 - James Franco a reçu le prix Jaeger-Le Coultre des mains de Carmen Chaplin.

    Photo: AFP

  • 12 / 42
  • Jour 8 - Milla Jovovich était à la projection du film <em>Cymbeline</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 8 - Milla Jovovich était à la projection du film Cymbeline.

    Photo: AFP

  • 13 / 42
  • Jour 8 - Ethan Hawke à la projection de <em>Cymbeline</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 8 - Ethan Hawke à la projection de Cymbeline.

    Photo: AFP

  • 14 / 42
  • Jour 8 - John Leguizamo à la projection de <em>Cymbeline</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 8 - John Leguizamo à la projection de Cymbeline.

    Photo: AFP

  • 15 / 42
  • Jour 8 - La réalisatrice Alix Delaporte ainsi que les acteurs Romain Paul, Clotilde Hesme et Grégory Gadebois ont présenté <em>Le dernier coup de marteau</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 8 - La réalisatrice Alix Delaporte ainsi que les acteurs Romain Paul, Clotilde Hesme et Grégory Gadebois ont présenté Le dernier coup de marteau.

    Photo: AFP

  • 16 / 42
  • Jour 8 - Le réalisateur turc Kaan Mujdeci, en compagnie des acteurs Dogan Izci et Muttalip Mujdeci lors de la projection du film <em>Sivas</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 8 - Le réalisateur turc Kaan Mujdeci, en compagnie des acteurs Dogan Izci et Muttalip Mujdeci lors de la projection du film Sivas.

    Photo: AFP

  • 17 / 42
  • Jour 7 - Le réalisateur suédois Roy Andersson lors de la présentation de son film <em>A Pigeon sat on a branch reflecting on existence </em>à la Mostra. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 7 - Le réalisateur suédois Roy Andersson lors de la présentation de son film A Pigeon sat on a branch reflecting on existence à la Mostra.

    Photo: AFP

  • 18 / 42
  • Jour 7 - L'acteur Tim Roth quitte l'hôtel Excelsior à bord d'un bateau-taxi. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 7 - L'acteur Tim Roth quitte l'hôtel Excelsior à bord d'un bateau-taxi.

    Photo: AFP

  • 19 / 42
  • Jour 7 -La monteuse Thelma Schoonmaker a reçu un Lion d'or afin de souligner l'ensemble de sa carrière. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 7 -La monteuse Thelma Schoonmaker a reçu un Lion d'or afin de souligner l'ensemble de sa carrière.

    Photo: AFP

  • 20 / 42
  • Jour 7 -Le réalisateur italien Gabriele Salvatores a présenté son film <em>Italy in a Day</em> (Un Giorno da Italiani) en compétition. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 7 -Le réalisateur italien Gabriele Salvatores a présenté son film Italy in a Day (Un Giorno da Italiani) en compétition.

    Photo: AFP

  • 21 / 42
  • Jour 7 -Le producteur Samm Haillay, le réalisateur Duane Hopkins, ainsi que les acteurs Charlotte Spencer et Benjamin Dilloway sont venus présenter le film <em>Bypass</em>. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Jour 7 -Le producteur Samm Haillay, le réalisateur Duane Hopkins, ainsi que les acteurs Charlotte Spencer et Benjamin Dilloway sont venus présenter le film Bypass.

    Photo: AFP

  • 22 / 42
  • Jour 6 - Charlotte Gainsbourg lors de son arrivée à la projection du film <em>3 Coeurs</em>. (Photo GABRIEL BOUYS, AFP)

    Plein écran

    Jour 6 - Charlotte Gainsbourg lors de son arrivée à la projection du film 3 Coeurs.

    Photo GABRIEL BOUYS, AFP

  • 23 / 42
  • Jour 6 - Catherine Deneuve a foulé le tapis rouge avant la projection du film <em>3 Coeurs</em>. (Photo TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    Jour 6 - Catherine Deneuve a foulé le tapis rouge avant la projection du film 3 Coeurs.

    Photo TIZIANA FABI, AFP

  • 24 / 42
  • Jour 4 - Al Pacino accompagné de Camila Sola et de Lucila Sola pour la projection du film <em>Manglehorn</em>. (Photo TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    Jour 4 - Al Pacino accompagné de Camila Sola et de Lucila Sola pour la projection du film Manglehorn.

    Photo TIZIANA FABI, AFP

  • 25 / 42
  • Jour 4 - Le réalisateur américain David Gordon Green. (Photo GABRIEL BOUYS, AFP)

    Plein écran

    Jour 4 - Le réalisateur américain David Gordon Green.

    Photo GABRIEL BOUYS, AFP

  • 26 / 42
  • Jour 4 - L'actrice italienne Greta Scarano. (Photo TIZIANA FABI, AFP)

    Plein écran

    Jour 4 - L'actrice italienne Greta Scarano.

    Photo TIZIANA FABI, AFP

  • 27 / 42
  • Jour 4 -Les lions de la 71e Mostra de Venise. (Photo David Azia, AP)

    Plein écran

    Jour 4 -Les lions de la 71e Mostra de Venise.

    Photo David Azia, AP

  • 28 / 42
  • Jour 3 - L'acteur Owen Wilson pose avant la présentation du film <em>She's Funny That Way</em>. (Photo Andrew Medichini, AP)

    Plein écran

    Jour 3 - L'acteur Owen Wilson pose avant la présentation du film She's Funny That Way.

    Photo Andrew Medichini, AP

  • 29 / 42
  • Jour 3 -L'équipe du film <em>She's Funny That Way</em>: l'actrice Kathryn Hahn, le réalisateur Peter Bogdanovich et l'acteur Owen Wilson. (Photo Andrew Medichini, AP)

    Plein écran

    Jour 3 -L'équipe du film She's Funny That Way: l'actrice Kathryn Hahn, le réalisateur Peter Bogdanovich et l'acteur Owen Wilson.

    Photo Andrew Medichini, AP

  • 30 / 42
  • Jour 3 -Le documentariste américain Frederick Wiseman, 84 ans, a reçu vendredi un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière. (PHOTO TONY GENTILE, REUTERS)

    Plein écran

    Jour 3 -Le documentariste américain Frederick Wiseman, 84 ans, a reçu vendredi un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière.

    PHOTO TONY GENTILE, REUTERS

  • 31 / 42
  • Jour 3 -L'équipe de Anime<em> nere</em>: le cinéaste italien Francesco Munzi avec les actrices Barbora Bobulova (à droite) et Anna Ferruzzo. (PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP)

    Plein écran

    Jour 3 -L'équipe de Anime nere: le cinéaste italien Francesco Munzi avec les actrices Barbora Bobulova (à droite) et Anna Ferruzzo.

    PHOTO GABRIEL BOUYS, AFP

  • 32 / 42
  • Jour 2 - Jeudi 28 août: Eva Riccobono (Photo AFP)

    Plein écran

    Jour 2 - Jeudi 28 août: Eva Riccobono

    Photo AFP

  • 33 / 42
  • Jour 2 - Jeudi 28 août: Rakhshan Bani-Etemad et Peima Moadi. (Photo AFP)

    Plein écran

    Jour 2 - Jeudi 28 août: Rakhshan Bani-Etemad et Peima Moadi.

    Photo AFP

  • 34 / 42
  • Jour 2 - Jeudi 28 août: Clement Metayer (Photo AFP)

    Plein écran

    Jour 2 - Jeudi 28 août: Clement Metayer

    Photo AFP

  • 35 / 42
  • Jour 2 - Jeudi 28 août: Cristiana Capotondi (Photo AFP)

    Plein écran

    Jour 2 - Jeudi 28 août: Cristiana Capotondi

    Photo AFP

  • 36 / 42
  • Jour 2 - Jeudi 28 août: Gregory Bernard, Élodie Bouchez et Jonathan Lambert, en charmante compagnie. (Photo AFP)

    Plein écran

    Jour 2 - Jeudi 28 août: Gregory Bernard, Élodie Bouchez et Jonathan Lambert, en charmante compagnie.

    Photo AFP

  • 37 / 42
  • Jour 1 - Mercredi 27 août : Michael Keaton sur le tapis rouge de <em>Birdman</em> à la Mostra de Venise. (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 1 - Mercredi 27 août : Michael Keaton sur le tapis rouge de Birdman à la Mostra de Venise.

    Photo: Reuters

  • 38 / 42
  • Jour 1 - Mercredi 27 août : Emma Stone (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 1 - Mercredi 27 août : Emma Stone

    Photo: Reuters

  • 39 / 42
  • Jour 1 - Mercredi 27 août : Edward Norton et sa femme Shauna Robertson (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 1 - Mercredi 27 août : Edward Norton et sa femme Shauna Robertson

    Photo: Reuters

  • 40 / 42
  • Jour 1 - Mercredi 27 août : Amy Ryan (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 1 - Mercredi 27 août : Amy Ryan

    Photo: Reuters

  • 41 / 42
  • Jour 1 - Mercredi 27 août : Le réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu en compagnie de sa femme Maria Eladia Hagerman. (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Jour 1 - Mercredi 27 août : Le réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu en compagnie de sa femme Maria Eladia Hagerman.

    Photo: Reuters

  • 42 / 42
Franck IOVENE
Agence France-Presse
VENISE

Le film suédois Un pigeon assis sur une branche, réfléchissant sur l'existence de Roy Andersson, a remporté samedi le Lion d'or à la Mostra de Venise, qui récompense une réflexion sur la condition humaine au style très singulier.

Dans une sélection marquée par les guerres, les crises et autres calamités du monde, reflets de notre époque, le film de Roy Andersson apparaît comme une oeuvre à part.

«Nous avons choisi des oeuvres au geste artistique fort dont les dimensions humanistes et politiques nous ont touchés», a déclaré le président du jury, le compositeur français Alexandre Desplat, en présentant le palmarès sur la scène du mythique Palais du cinéma.

Succession rapide de sketchs humoristiques, le film de Roy Andersson tente une réflexion sur l'absurdité et le sens de la vie à travers les yeux d'un vendeur d'articles de fantaisie et son ami atteint de légers troubles psychologiques.

«C'est un grand honneur de recevoir ce prix et particulièrement ici, en Italie, pays qui a donné tant de chefs-d'oeuvre au cinéma», a déclaré Roy Andersson en recevant son trophée sur la scène du Palais du cinéma au Lido.

Le cinéaste a retenu un film parmi ces chefs-d'oeuvre, Le voleur de bicyclettes, de Vittorio De Sica (1948), et dans ce film, une scène, «celle du mari de ce couple dans le besoin qui est obligé de porter son vélo au Mont de Piété et qui se rend compte que beaucoup de pauvres comme lui y apportent leur vélo».

«C'est une scène pleine d'empathie (...) On devrait suivre l'exemple de De Sica», a conclu Roy Andersson, cinéaste au style très personnel basé sur la comédie et l'absurde.

S'il ne figurait pas parmi les favoris de la Mostra, le film de Roy Andersson avait toutefois retenu l'attention de certains critiques qui avait souligné son écriture très particulière.

Favori de la première heure pour la victoire finale, en revanche, The look of silence de l'Américain Joshua Oppenheimer, qui revient sur la sanglante épuration anticommuniste de 1965 en Indonésie, repart avec le Grand Prix du Jury.

Dans ce poignant documentaire, le réalisateur suit une famille rescapée et plus particulièrement le dernier né, Adi Rukun, âgé de 44 ans au moment du tournage et qui décide d'enquêter sur la mort de son frère aîné, mort en 1965, soit trois ans avant sa naissance.

La déception Birdman

Adi Rukun «voulait que les criminels qui avaient perpétré ces crimes reconnaissent ce qu'ils avaient fait et que c'était une erreur», a dit Joshua Oppenheimer dans un message vidéo diffusé en son absence.

«Mais aucun n'a pu admettre sa faute, la fille l'un d'eux l'a fait et l'Occident devrait apprendre de cet exemple de dignité et reconnaître sa responsabilité pour ces crimes», a-t-il ajouté.

L'Italie, sur ses terres, ne voit aucun de ses trois fils primés, mais se console largement avec le prix d'interprétation féminine (Coupe Volpi ) attribuée à Alba Rohrwacher pour son rôle de femme possédée dans Hungry hearts, de l'Italien Saverio Costanzo.

Autre satisfaction pour la production transalpine, l'Américain Adam Driver obtient le prix d'interprétation masculine pour le même film.

Déjà récompensé du Grand prix du jury à Venise en 2002, le réalisateur russe Andreï Kontchalovski (Runaway train) obtient cette année le Lion d'argent de la meilleure mise en scène pour The Postman's White Nights, fable poétique où il décrit la vie quotidienne d'un petit village russe perdu.

Si surprise il y a dans cette édition de la Mostra, elle vient du favori Birdman, du Mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, qui s'était maintenu en tête des pronostics tout au long de la décade vénitienne, et qui repart bredouille.

Déception aussi chez les Français

Déception également dans le camp français, pourtant venu en force avec quatre représentants, sur les vingt en lice pour le Lion d'or, mais qui n'obtient aucune récompense à l'exception toutefois du Prix Marcello Mastroianni (meilleur jeune interprète) attribué au jeune Romain Paul.

Émouvant dans le film d'Alix Delaporte, Le dernier coup de marteau, il incarne Victor, 13 ans, qui doit prendre son destin en main alors que sa mère est malade et que son père n'a jamais voulu le reconnaître.

Un film turc, Sivas de Kaan Mujdeci, a quant à lui remporté le prix spécial du jury, tandis que l'Iranienne Rakhshan Bani-Etemad, qui a mis en scène la crise traversée par la société iranienne d'aujourd'hui dans son film Tales, a obtenu le Prix du meilleur scénario.

Le palmarès de la 71e Mostra de Venise

Voici le palmarès de la 71e édition de la Mostra de Venise, dévoilé samedi lors de la cérémonie de clôture au Palais du cinéma, au Lido:

* Lion d'or du meilleur film: A Pigeon Sat on a Branch Reflecting on Existence (Un pigeon assis sur une branche réfléchissant à l'existence) de Roy Andersson (Suède)

* Lion d'argent de la meilleure mise en scène: Andrei Konchalovsky pour The Postman's White Nights (Russie)

* Grand Prix du jury: The Look of Silence documentaire de Joshua Oppenheimer (Danemark, Indonésie)

* Prix spécial du jury: Sivas de Kaan Mujdeci (Turquie)

* Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine: Adam Driver pour Hungry Hearts, de Saverio Costanzo

* Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine: Hungry Hearts de Saverio Costanzo

* Prix du meilleur scénario: Rakhshan Bani-Etemad et Farid Mostafavi pour Tales (Iran)

* Prix Marcello Mastroianni à un jeune acteur: Romain Paul dans Le dernier coup de marteau d'Alix Delaporte




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer