À Cannes, Marion Cotillard en amoureuse passionnée

Marion Cotillard... (PHOTO YVES HERMAN, REUTERS)

Agrandir

Marion Cotillard

PHOTO YVES HERMAN, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sophie Laubie
Agence France-Presse
Cannes

Présente dans deux films en compétition à Cannes cette année, la star française Marion Cotillard a présenté dimanche sur la Croisette Mal de pierres de Nicole Garcia, qui lui offre un rôle de femme passionnée à la recherche de l'amour absolu.

L'un des deux des films réalisés par des femmes en compétition pour la Palme dimanche -avec American Honey de la Britannique Andrea Arnold-, Mal de pierres marque une nouvelle participation à la compétition cannoise pour la comédienne oscarisée pour La Môme, habituée de la Croisette, mais jamais récompensée.

Elle avait monté les marches l'an dernier pour Macbeth de Justine Kurzel, après De rouille et d'os de Jacques Audiard en 2012, The Immigrant de James Gray en 2013 ou Deux jours, une nuit des frères Dardenne en 2014.

«Le personnage de Gabrielle, c'est un personnage assez singulier», a déclaré Marion Cotillard, vêtue d'une simple robe en jean noir, lors de la conférence de presse du film.

«Je suis toujours attirée par des choses que je n'ai pas explorées. Il y a une espèce de passion et de fièvre chez elle. Ce qui me touchait aussi c'était de raconter l'histoire d'une femme qu'on enfermait dans un milieu sans respecter son désir et sa passion», a ajouté la comédienne de 40 ans.

Jeudi, elle reviendra défendre Juste la fin du monde de Xavier Dolan, dans lequel elle joue aux côtés de Léa Seydoux et Vincent Cassel.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer