Entourage: les quatre mousquetaires

Kevin Connolly, Kevin Dillon, Jerry Ferrara et Adrian... (Photo: fournie par Warner Bros.)

Agrandir

Kevin Connolly, Kevin Dillon, Jerry Ferrara et Adrian Grenier.

Photo: fournie par Warner Bros.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

(Los Angeles) «Quand l'émission s'est terminée, pour moi, c'était fini. Mais un an plus tard, Mark [Wahlberg] m'a dit que si j'écrivais un bon scénario, il s'arrangerait pour le faire produire. Et c'est ce qui est arrivé», indiquait Doug Ellin, créateur de la série Entourage, qui a été diffusée sur HBO entre juillet 2004 et septembre 2011. Huit saisons et 96 épisodes. Et, maintenant, un film éponyme.

Scénariste et réalisateur dudit film, il s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue à l'hôtel Le Montage, à Beverly Hills, puisque plusieurs scènes du long métrage s'y déroulent. L'entourant, son entourage (!) pour l'occasion, donc les quatre acteurs incarnant les quatre mousquetaires dont on a suivi les hauts et les bas dans la série: Adrian Grenier (Vince), Kevin Connolly (E.), Kevin Dillon (Drama) et Jerry Ferrara (Turtle).

Lesquels sont unanimes: si la série s'est terminée il y a trois ans et demi, eux ont commencé le tournage il y a plus d'un an et se sont retrouvés comme des poissons dans l'eau sans le moindre effort.

Heureusement, car peu de temps s'est écoulé pour les personnages entre le dernier épisode et le début du film. Mais que de choses sont survenues! Vince s'est marié et a divorcé quatre jours après avoir convolé. Ari est maintenant à la tête d'un studio. Et il veut que son poulain soit en vedette dans le premier long métrage qu'il va produire.

Vince est d'accord. À une condition: il veut aussi réaliser. Ça lui sera accordé. Mais, ô surprise, il va dépasser le budget. Aura besoin d'autres ressources. Entrée d'un richissime propriétaire texan d'une compagnie pétrolière et de son fils. Joués par le toujours inquiétant Billy Bob Thornton et Haley Joel Osment, le petit gars de The Sixth Sense qui a vieilli et qui, avec ses cheveux trop longs et gras, son embonpoint et son regard glacial, donne froid dans le dos.

Pour ce qui est des autres membres de la bande, E. en découd toujours avec Sloan (Emmanuelle Chriqui), maintenant très enceinte. Turtle, maintenant aussi svelte que son portefeuille est épais, tombe amoureux d'une fille de tête (et de poings, et de muscles, alouette): la championne d'arts martiaux mixtes Ronda Rousey. Quant à Drama, il espère percer grâce au film de Vince, où il ne joue que dans quatre scènes... mais elles sont clé; et elles risquent être coupées!

Ce sont les situations de départ. Il n'en fallait pas plus pour qu'en conférence de presse, les comédiens et leur réalisateur se mettent à commenter, à réfléchir, à déraper. On les suit!

PAREILS, PAS PAREILS

Adrian Grenier: «Ce qui est formidable de ce groupe, c'est que malgré les changements, malgré les hauts et les bas, ils demeurent loyaux les uns envers les autres. Vince les a soutenus et maintenant, cette générosité dont il a fait preuve va lui être rendue. Parce qu'il a besoin d'eux et qu'ils sont là pour lui.»

Kevin Connolly: «Tout le monde a changé au fil des huit saisons. E. a traversé beaucoup de choses avec Sloan et à cause d'elle. Le film l'attrape à un moment où ils auront à prendre de grandes décisions... mais leur passé les a préparés à cela.»

Jerry Ferrara: «Turtle a vraiment changé, pas que physiquement. Il est maintenant millionnaire, il est plus sûr de lui... mais n'est pas totalement en confiance. Il a donc évolué, moi aussi, et j'aime cette évolution.»

Kevin Dillon: «Drama est probablement celui qui a le moins changé, il se bat toujours pour les mêmes choses. C'est ce que j'aime de lui, c'est très agréable à jouer, je veux donc qu'il reste le même.»

Doug Ellin: «En fait, Drama semble toujours courir après la notoriété mais nous savons à présent que ce qui importe avant tout pour lui, c'est son frère. Il a du coeur. Et c'est pour ça que les gens l'aiment autant.»

POUR TOUS?

Jerry Ferrara: «J'avais peur, au début de la série, que les gens soient perdus à cause des blagues d'initiés [inside jokes] mais non, le public a toujours bien suivi, il aime en apprendre au sujet de la business. En fait, ils sont nombreux à être obsédés par ça. Ils ont appris grâce à nous.»

Kevin Connolly: «On a augmenté la circulation à Los Angeles! [rires] Les gens se sont dit: «Si ces gars peuvent le faire, pourquoi pas nous!» Je ne sais pas combien de mes connaissances m'ont appelé après l'épisode de Sundance. Ils voulaient tous y aller!»

Doug Ellin: «Mais l'émission traite avant tout d'amitié. Ce sont quatre gars qui ont grandi ensemble et se retrouvent comme des poissons hors de l'eau, on suit leur adaptation. La bande pourrait être constituée de pompiers à Chicago ou de joueurs de football au Texas, ce serait avant tout une histoire de complicité. Hollywood nous donne en plus un certain background et des paysages, des décors magnifiques.»

Adrian Grenier: «Et il en va ainsi dans le film. Il y a des couches dans le long métrage comme il y en avait dans la série. On y trouve quelque chose pour chacun, des clins d'oeil pour les gens du milieu, et de la matière pour tous les autres.»

POURQUOI UN FILM?

Adrian Grenier: «Dans mon cas, parce que ma vie sociale n'est jamais aussi agréable que quand je suis dans ce personnage. Je le ferai aussi longtemps qu'ils auront besoin d'un Vince.»

Jerry Ferrara: «Et si le film va bien, on va pouvoir continuer pendant au moins 15 ans!»

Kevin Dillon: «Pour moi, c'est simple, Drama est le meilleur personnage que j'aie eu à jouer. Les gens continuent à m'en parler, il a même sa page Facebook! Alors, appelez-le et... je reviens!»

Doug Ellin: «Les premières saisons de la série sont mes préférées. Les gars se tenaient les coudes pour réussir à Hollywood. J'aime quand ils sont ensemble, et le long métrage a permis de revenir à cela.»

______________________________________________________________________________

Entourage (Entourage) prend l'affiche le 3 juin.

Les frais de voyage ont été payés par Warner Bros.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Doug Ellin: bien entouré par <em>Entourage</em>

    Entrevues

    Doug Ellin: bien entouré par Entourage

    Il est bien entouré, le créateur d'Entourage. Les gars qu'il a engagés pour la série étaient tous prêts à reprendre du collier pour faire passer... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer