Affaire Jutra: «Il y a plus qu'un Jean*» affirme Yves Lever

Claude Jutra... (PHOTO ONF, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Claude Jutra

PHOTO ONF, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

En entrevue à l'émission Puisqu'il faut se lever de Paul Arcand au 98,5 FM, l'historien du cinéma et auteur Yves Lever a affirmé que selon ce qu'il sait, il y aurait au moins deux autres enfants victimes du cinéaste Claude Jutra.

«Il y a plus qu'un Jean*. Au moins deux autres enfants. Je ne dis pas qu'il y en a eu beaucoup. Je sais simplement qu'on m'a parlé de cas de ce genre-là qui ont causé des drames dans les familles. Je ne peux pas en parler. Si ces personnes-là veulent en parler...».

Questionné par l'animateur quant à savoir si ces événements s'étaient étalés sur plusieurs années, Yves Lever a répondu par l'affirmative. «Un sur une année ou deux. Ça a été moins dramatique. À ma connaissance, ces personnes-là s'en sont relativement bien sorties», a-t-il confié.

L'auteur et historien connaissait l'histoire de Jean* depuis longtemps. «Tout ce qui a été raconté hier, je le savais. Je l'ai su dès l'automne 2013. J'avais son nom même s'il n'a pas voulu me parler.»

Yves Lever s'est dit profondément désolé de la tournure des événements. «Je suis un peu mal à l'aise avec ça parce que j'ai provoqué quelque chose qui dépasse beaucoup ce que je voulais faire. On réagit tellement vite. On aurait pu attendre un peu et laisser retomber la poussière», a-t-il mentionné au sujet de la décision de plusieurs villes de rayer le nom Claude Jutra.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer