Exclusif

De père en flic 2 tourné l'été prochain

La comédie De père en flic, avec Louis-José... (PHOTO JAN THIJS, FOURNIE PAR ALLIANCE)

Agrandir

La comédie De père en flic, avec Louis-José Houde et Michel Côté, avait rapporté plus de 10 millions au box-office en 2009.

PHOTO JAN THIJS, FOURNIE PAR ALLIANCE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Michel Côté et Louis-José Houde seront de nouveau réunis dans la suite de la comédie policière De père en flic, a appris La Presse. Le tournage du film, qui sera réalisé par Émile Gaudreault, commencera au mois de juillet prochain à Montréal, avant de se déplacer à l'extérieur de la ville. La sortie est prévue pour 2017.

De père en flic a été un grand succès du box-office en 2009 avec des recettes dépassant le cap des 10 millions. Le film coscénarisé par Émile Gaudreault et Ian Lauzon a été vu par plus de 1,2 million de spectateurs en salle. Ne serait-ce que parce que le film a eu autant de succès, le réalisateur nous dit avoir longuement hésité avant de proposer une suite.

«Les producteurs, les distributeurs et les propriétaires de salles ont toujours été intéressés à ce qu'il y ait une suite, indique d'entrée de jeu Émile Gaudreault, mais je n'étais pas sûr qu'il y avait autre chose à raconter. J'avais l'impression que l'histoire était bouclée avec le personnage de Louis-José qui devient un adulte...»

Sept ans plus tard

Il y a deux ans et demi, il a eu une idée qui l'a emballé.

«J'ai écrit le début du film en cinq pages que j'ai envoyées à Michel et Louis-José. Malgré leurs réserves pour une suite, ils ont eu envie d'embarquer. On n'était pas obligé de le faire. Il fallait qu'on soit allumés, qu'on ait un petit peu peur aussi. On voulait que ce soit meilleur que le premier!»

Le réalisateur de Mambo Italiano ne veut bien sûr pas révéler les détails de ce nouveau scénario qu'il a coécrit cette fois avec Éric K. Boulianne et Sébastien Ravary, mais il nous confie tout de même que Jacques et Marc Laroche infiltreront de nouveau un camp de thérapie de groupe.

«Ce sera un univers familier, mais surprenant, prévient Émile Gaudreault. Ça se passe sept ans plus tard, donc les personnages ont évolué. Le personnage de Michel devrait être à la retraite, mais ne l'est pas. Son angoisse de vieillir aura d'ailleurs une certaine importance dans le film», nous dit-il.

On retrouvera Robin Aubert dans le rôle du psychologue-animateur, mais aussi Caroline Dhavernas dans celui de la blonde de Louis-José Houde. «Le personnage de Caroline prendra plus de place. Il y aura également cinq nouveaux personnages féminins, révèle Émile Gaudreault, ce qui donnera une nouvelle texture à l'histoire.»

Le film produit par Denise Robert, de Cinémaginaire, disposera d'un budget de 7 millions, financé en grande partie par Téléfilm Canada. Le financement de la SODEC reste toutefois à confirmer. «On est quand même confiants de pouvoir tourner cet été, nous dit Émile Gaudreault. Je ne vois pas sinon à quel moment on pourra réunir Michel Côté et Louis-José Houde...»

Version française

Le réalisateur québécois vient également de terminer le tournage de la version française du film Père fils thérapie, avec Richard Berry, Waly Dia et Jacques Gamblin dans les rôles principaux.

La sortie du film coscénarisé avec Philippe de Chauveron et Guy Laurent (Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu?) est prévue pour l'été prochain en France. Le film mettra également en vedette les acteurs québécois Rachid Badouri, Manuel Tadros, Patrice Coquereau, Charles-Alexandre Dubé et Yves Jacques.

Émile Gaudreault estime avoir acquis une certaine expérience avec ce tournage français. «On a fait beaucoup de travail de table avec les acteurs pour bonifier le texte, justement pour aller plus loin dans l'interprétation. C'est quelque chose qu'on va certainement faire dans la préparation de la suite.»

Le réalisateur, qui a tourné deux nouveaux films depuis 2009 - Le sens de l'humour et Le vrai du faux -, veut à tout pris éviter «le piège de la complaisance». «On ne veut pas ajouter un 2 au titre d'un film qui a eu du succès. On ne peut pas reproduire la même recette, c'est pour ça qu'on doit travailler deux fois plus fort.»

Les deux scénarios de films ont été écrits spécifiquement pour Michel Côté et Louis-José Houde, «deux virtuoses», selon Émile Gaudreault. «C'est évident qu'il y a des scènes qui ne seraient pas aussi drôles ou efficaces si ce n'était pas Michel et Louis-José qui les jouaient. Ces deux-là ont quand même un sens de la comédie et du timing extraordinaires.»

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer