Oscars : les cotes d'écoute les plus basses depuis 2008

La cérémonie de dimanche, animée par Jimmy Kimmel,... (REUTERS)

Agrandir

La cérémonie de dimanche, animée par Jimmy Kimmel, a gardé son mordant politique, alors que plusieurs récipiendaires et présentateurs ont profité de la tribune pour diriger des salves à l'endroit du président américain Donald Trump.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les 32,9 millions de téléspectateurs qui ont regardé, dimanche, la diffusion en direct de la cérémonie de remise des Oscars représentent une baisse d'audience de plus d'un million de personnes par rapport à l'année précédente.

Il s'agit par ailleurs du plus petit public rejoint depuis 2008.

Selon les chiffres de la firme Nielsen, les cotes d'écoute de la diffusion télévisée du gala par le réseau ABC ont diminué de façon notable, si l'on se fie aux 34,3 millions de personnes ayant répondu présent en 2016.

Tant en 2014 qu'en 2013, le grand rendez-vous annuel du cinéma a attiré plus de 40 millions de téléspectateurs. En 2015, 37,3 millions de personnes étaient à l'écoute.

En 2008, toutefois, seulement 32 millions de téléspectateurs ont été enregistrés au compteur.

La cérémonie de dimanche, animée par Jimmy Kimmel, a gardé son mordant politique, alors que plusieurs récipiendaires et présentateurs ont profité de la tribune pour diriger des salves à l'endroit du président américain Donald Trump.

Le clou de la soirée reste sans conteste les derniers moments de ce gala, quand la présentatrice Faye Dunaway a erronément déclaré que La La Land remportait la statuette du meilleur film. Le tir a par la suite été corrigé, alors que le vainqueur était plutôt Moonlight.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer