Oscars: Denis Villeneuve nourrit des espoirs

Le réalisateur Denis Villeneuve et l'actrice Amy Adams sur... (fournie par Paramount Pictures)

Agrandir

Le réalisateur Denis Villeneuve et l'actrice Amy Adams sur le plateau de tournage d'Arrival 

fournie par Paramount Pictures

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors qu'Arrival est en lice dans deux galas de plus, La Presse a parlé au réalisateur québécois.

Le réalisateur Denis Villeneuve est fébrile à la suite des deux annonces faites hier que son plus récent opus, Arrival, avait décroché neuf sélections, dont une dans la catégorie de meilleur film, au gala britannique du cinéma (BAFTA Awards) et une autre au gala de la Guilde des producteurs (PGA Awards).

Arrival a le vent en poupe, et ce vent est bon aux yeux du réalisateur québécois, joint au téléphone à Toronto, où il travaille à la postproduction de son prochain long métrage, Blade Runner 2049.

«On sent le pouls de l'industrie par l'accumulation des nominations dans les différentes guildes, a dit le cinéaste, visiblement heureux. Je ne sais pas ce qui va arriver dans deux semaines [le 24 janvier, jour de l'annonce des finalistes aux Oscars], mais je sais que le film est dans les conversations.» 

«C'est la première fois que je sens que j'ai vraiment un film qui est pour vrai dans la course aux Oscars, qu'il fait partie des films qui ont un potentiel.»

Pour lui, la reconnaissance de ses pairs est importante et gratifiante. «Les gens entendent toujours parler des prix, des critiques et du box-office. Mais ce que le milieu, ce que les gens qui font du cinéma pensent de ton film est un beau compliment», enchaîne-t-il.

Direction Londres

Mais revenons aux BAFTA (British Academy of Film and Television Arts), qui auront lieu le 12 février à Londres. Dans la catégorie du meilleur film, Arrival fera compétition aux titres I, Daniel Blake de Ken Loach (Palme d'or 2016 à Cannes), La La Land de Damien Chazelle, Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan et Moonlight de Barry Jenkins.

Arrival y sera aussi finaliste dans les catégories suivantes: meilleure réalisation, meilleur scénario adapté, meilleure actrice, meilleure musique originale, meilleure direction photo, meilleur montage, meilleur son et meilleurs effets visuels.

«Avec autant de nominations, je pense que je vais devoir y aller, mais pas pour longtemps, observe M. Villeneuve, qui évoque un possible aller-retour de 24 heures. Ça ne veut pas nécessairement dire que j'y vais parce que je pense que je vais gagner. Ça veut dire que je veux honorer l'invitation. Les BAFTA font partie des prix les plus prestigieux sur la planète, et il faudrait que je sois vraiment mal pris dans ma salle de montage pour ne pas pouvoir y aller.»

Le réalisateur québécois est allé aux BAFTA en janvier 2012 alors que son oeuvre Incendies était finaliste comme meilleur film tourné dans une autre langue que l'anglais.

«C'est une cérémonie que j'avais trouvée vraiment élégante, dit-il. C'est Stephen Frears qui, d'ordinaire, l'anime avec son humour britannique cinglant. Je me souviens d'avoir vécu une soirée sous le signe de l'élégance britannique et d'un esprit vif. J'avais passé une très belle soirée.»

Entre la promotion entourant Arrival et le travail de postproduction de Blade Runner 2049, il a peu de temps pour aller voir les films de ses pairs.

«J'ai vu Manchester by the Sea, que j'ai trouvé redoutablement bien joué et bien écrit, dit-il. J'ai aussi vu La La Land sur grand écran, comme je le souhaitais, et j'ai adoré la mise en scène du film comme le travail de Ryan Gosling et d'Emma Stone, que j'ai trouvés fulgurants.»

Par contre, il n'a pas encore vu Moonlight ou Silence de Martin Scorsese. «J'ai aussi très hâte de visionner Hell or High Water, car le scénariste Taylor Sheridan avait écrit le scénario de Sicario. J'ai donc très envie de voir son travail.»

C'est vendredi, 13 janvier, que se termine le vote des membres de l'Académie en vue de choisir les finalistes pour le gala des Oscars. Comme les sélections seront annoncées le 24, Denis Villeneuve se promet de se réserver quelques plages de visionnement.

Après le 24, si Arrival décroche des sélections aux Oscars, un autre tourbillon médiatique et promotionnel va commencer pour le réalisateur, ce qui le conduira jusqu'à la soirée du dimanche 26 février au Dolby Theatre.

En location à compter du 14 février

La division de distribution de la maison Paramount a annoncé hier que le film Arrival sera offert en location à compter du mardi 14 février, en plusieurs formats: Ultra HD 4K, Blu-Ray et DVD. Le disque Blu-ray comprend une heure de suppléments. La location en ligne (Digital HD) s'amorcera quant à elle le 31 janvier.

Arrival dans les galas

- Critics Choice Awards (11 décembre): 10 sélections/2 prix

- Golden Globes Awards (8 janvier): 2 sélections/Aucun prix

- Ace Eddie Awards (montage) (27 janvier): 1 sélection

- PGA Awards (producteurs) (28 janvier): 1 sélection

- SGA Awards (acteurs) (29 janvier): 1 sélection

- Art Directors Guild Awards (11 février): 1 sélection

- BAFTA Awards (12 février): 9 sélections

- WGA Awards (scénaristes) (19 février): 1 sélection

On saura vendredi si Arrival récoltera des sélections en vue du gala des réalisateurs (DGA Awards) du 4 février.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer